Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 avril 2007

Virginie Schaeffer en concert

1ab17b512ee73a60afd87ae805a489f9.jpgLa chanteuse Virginie Schaeffer se produira jeudi 12 avril 2007 à 21h au Camionneur à Strasbourg. Virginie Schaeffer interprétera des chansons de son précédent album "La fille des highways" et vous fera découvrir en exclusivité des extraits de son dernier album "Crayon de couleur".

Pour plus d'informations, téléchargez l'affiche : Virginie_Schaeffer_au_Camionneur.jpg

Nous vous invitons également à consulter le site de Virginie Schaeffer: www.virginieschaeffer.com

14:45 Publié dans Agenda | Lien permanent | Commentaires (0)

27 mars 2007

Déclaration de Berlin à l'occasion du 50ème anniversaire de la signature du Traité de Rome

medium_berlin_summit.2.jpgA l'occasion du 50ème anniversaire du Traité de Rome, les dirigeants de toute l'Europe ainsi que le Président de la Commission européenne et celui du Parlement européen se sont rassemblés le 25 mars 2007 dans la capitale allemande pour signer la Déclaration de Berlin. Présentant sa vision de l'Europe, la déclaration réaffirme les valeurs européennes communes et présente les enjeux à venir.

Télécharger la Déclaration de Berlin (Source: Ambassade d'Allemagne - 25 mars 2007): Déclaration_de_Berlin_-_25.03.2007.pdf


 

22 mars 2007

Donner un nouvel élan à l'Europe - Pour une coopération plus étroite des forces armées européennes

medium_arche.jpgAlors que l'Europe semble être en panne, la Fondation Friedrich-Ebert-Stiftung à Paris publie dans sa Newsletter de mars 2007 un article, "Donner un nouvel élan à l'Europe - Pour une coopération plus étroite des forces armées européennes", en faveur de l'émergence d'une nouvelle politique extérieure, de sécurité et de défense de l'Union Européenne.

Pour les trois parlementaires du SPD au Bundestag, Hans-Peter Bartels, Steffen Reiche et Jörn Thießen, l'Union Européenne de la Défense, qui a échoué il y a 50 ans, pourrait être un premier pas vers une integration plus poussée.

Pour vous abonner à la Newsletter de la Fondation Friedrich-Ebert-Stiftung, consultez leur site Internet: www.fesparis.org

 

 

15 mars 2007

"Défendre Strasbourg au nom de la démocratie européenne!" - Communiqué de presse

99bfb1b1bde19db8927f3adee73a53b2.jpgUne nouvelle initiative pour défendre Strasbourg en tant que siège effectif du Parlement Européen a été lancée jeudi 15 mars 2007 au Parlement Européen. L’Association “Pour la démocratie européenne” vient d’être créée par des représentants de la société civile de Strasbourg, pour expliquer à l’opinion publique européenne qu’une Europe forte et démocratique doit être décentralisée et garder les 3 capitales distinctes Strasbourg, Luxembourg et Bruxelles.

Membres fondateurs de l'association:218774f53159568ae51359f889948617.jpg

Renata Baranowska, administrateur-gérant de société

François Bilger, Professeur d'Economie, Vice-Président Cercle Européen, ancien Président du Port Autonome de Strasbourg, ancien Adjoint au Maire de Strasbourg-Pierre Pflimlin

Troy Davis, Président, Association de soutien à l'Ecole de la démocratie, Président, Fondation des Citoyens du Monde, Directeur, Stratégie et Ingénierie en démocratie

Henri de Grossouvre, Directeur du Forum Carolus

Christiane Roederer, écrivain, Président de la Société des Ecrivains d'Alsace, de Moselle et du Territoire de Belfort, Chancellier de l'Académie des Arts, des Lettres et des Sciences d'Alsace

Jean Spautz, Président de la Délégation du Luxembourg au Parlement Européen, ancien Ministre, ancien Président du Parlement du Luxembourg

Catherine Vierling, médecin généraliste, assistante parlementaire au Parlement Européen

Ozgur Yildiz, Président du CARES, Coalition des Associations des Résidents Etrangers de Strasbourg, Association Culturelles des Alévis de Turquie à Strasbourg

Pour plus d'informations, consultez le site de l'association www.democratieeuropeenne.eu ou télécharger le communiqué de presse en français et en allemand (14 mars 2007): Communiqué_de_presse.pdf /Pressebericht.pdf

 

12 mars 2007

Les Habsbourg en Alsace, des origines à 1273

3c7440ea33976ed0580396523e7e5b4d.jpgDans l'ouvrage "Les Habsbourg en Alsace, des origines à 1273" (Publications de la sociéte d'Histoire de Sundgau), l'auteur Philippe NUSS s'attache à décrire l'histoire des Habsbourg originels et de leurs ancêtres, particulièrement dans l'espace alsacien. Il aborde un pan peu connu de l'histoire de l'Alsace et de celle de la Maison d'Autriche.

Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter le site de la Société d'Histoire du Sundgau:http://www.sundgau-histoire.asso.fr/publications/habsbourg_alsace.htm

02 mars 2007

Déclaration de politique générale de la Chancelière fédérale Angela Merkel - 1er mars 2007

medium_Merkel_Bundestag.2.jpg50 ans après la signature des Traités de Rome qui instituaient la Communauté européenne, la chancelière fédérale Angela Merkel  voit l'Europe de nouveau confrontée à des défis historiques.

Aujourd'hui, il s'agit d'adapter l'Union européenne à la nouvelle situation mondiale, aussi bien sur le plan économique qu'écologique.

C'est ce qu'a exprimé Mme Merkel devant le Bundestag dans sa déclaration gouvernementale quelques jours avant le début du Conseil européen de printemps.

Télécharger la Déclaration de politique générale d'Angela Merkel - 1er mars 2007 (Source: Ambassade d'Allemagne):

Déclaration_de_politique_générale_A._Merkel.pdf

22 février 2007

Europolitique / Entretien avec le directeur exécutif de l’Agence européenne de défense, Nick Witney

medium_Drapeu_EU.jpgL’Agence européenne de défense (AED) et la Commission européenne s’efforcent d’aider les États membres à développer une Base industrielle et technologique de défense européenne (European Defence Industrial Technology Base ou EDITB).

Suite à une récente conférence européenne sur l’EDTIB, réunissant plus de 300 participants des sphères gouvernementales, industrielles et universitaires, le quotidien européen Europolitique a interrogé le directeur exécutif de l’AED, Nick Witney, sur l’utilité de l’EDITB.

Pour plus d'informations, nous vous invitons à consulter le site internet d'Europolitique.

20 février 2007

Discours prononcé par Angela Merkel devant le Parlement Européen, 17 février 2007

medium_Merkel_3.jpgAngela Merkel, Chancelière de la République fédérale d'Allemagne et Présidente en exercice du Conseil, a participé mardi 13 février 2007 a une session plénière du Parlement Européen (Strasbourg).

Après que Hans-Gert Pöttering, Président du Parlement Européen, ait présenté le programme de sa présidence lors de son discours d'investiture, Angela Merkel s'est exprimée devant les députés européens en mettant particulièrement l'accent sur l'importance pour l'Union Européenne de s'engager plus activement dans la protection de l'environnement.


Pour lire le discours, cliquer ici: 

Discours_prononce_par_Angela_Merkel_-_13_fevrier_2007.pdf 

(Source: Ambassade d'Allemagne)

16 février 2007

"L'Alsace territoire(s) en mouvement"

medium_logoUHA.jpgRaymond Woessner, de l’Université de Haute-Alsace, membre de la première heure du Comité de Pilotage du Forum Carolus, publie un livre "L'Alsace territoire(s) en mouvement" que nous vous recommandons chaudement. Nous apprécions les analyses libres, claires, pertinentes et lucides de Raymond Woessner et vous invitons à lire et à faire connaître cet ouvrage.

Télécharger la présentation et le bon de commande au format pdf

14 février 2007

Adagio à l'Europe

medium_drapeau-europe.2.jpgCette année, nous fêtons le 50ème anniversaire de la signature du Traité de Rome.

A cette occasion, il vous est possible de vous procurer la musique (enregistrement CD et/ou la partition musicale) de l'« Adagio à l’Europe » (Prix Européen 2005), œuvre musicale composée en 1970 par Didier Van Damme sur le thème de la construction européenne.

De plus, une oeuvre spécialement écrite pour les 50ans du Traité de Rome intitulée « Joies du Futur » ("Zukunftsfreude") est actuellement disponible sous forme de partitions.

 

Si vous êtes intéressés, veuillez prendre contact avec :

Mme Sally DRAYCOTT  sally.draycott@skynet.be

M. Fabien PAULUS       fabienpaulus@europe.com

 

 

12 février 2007

Réunion du Comité de pilotage du Forum Carolus à Colmar

medium_cg68.gifLa prochaine réunion du Comité de piloage sur le thème des transports dans le Rhin supérieur se tiendra au Conseil général du Haut-Rhin le 14 février à 18h00. Informations et inscription au format word ou pdf .

06 février 2007

L'Europe et l'élection présidentielle

Souhaitant que l’Europe soit plus souvent évoquée dans le débat pour l’élection présidentielle, nous vous proposons de consulter les propositions, déclarations et programmes de quelques uns des candidats déclarés à l’élection présidentielle. (Cliquer sur le nom du candidat pour être directement dirigé vers la page concernée) :

 

medium_images.3.jpgFrançois Bayrou. La phrase clé, extraite du programme: « L'Europe, acteur du destin de la planète, c'est une idée, on pourrait même dire que c'est une utopie française »

 

Olivier Besancenot. La phrase clé, extraite du programme de la LCR : « L’Union européenne reproduit, en les aggravant, tous les travers des institutions nationales. »

 

José Bové (pas encore de programme officiel sur la question européenne mais vous pouvez lire son manifeste sur la Constitution Européenne parue dans le journal Le Monde et diffusé sur un blog ami). La phrase clé : « L’Europe néolibérale n’a rien à envier aux États-Unis » (l’Humanité).

 

medium_turquienon.gifJean-Marie Le Pen. La phrase clé, extraite du programme du Front National : « L’enjeu européen : la fin de la  France »

 

Philippe de Villiers. La phrase clé de son programme. « Construire l’Europe des patries sans la Turquie »

 

Marie-George Buffet. Sa phrase clé : « L’Europe libérale, c’est oui ou c’est non »

 

Christian Chavrier. La phrase clé issue du programme du Parti fédéraliste : « Pour faire face à la mondialisation et favoriser la mise en place d'un modèle social européen, il faut une Constitution fédérale pour l'Europe. »

 

Nicolas Dupont-Aignan. Sa phrase clé : « Les nations européennes, vaccinées contre les guerres intestines, n’ont pas besoin de fusionner dans un ensemble qui mettrait les peuples sous tutelle. »

 

Arlette Laguiller. (Intervention de Arlette Laguiller sur L’Union européenne lors d’un meeting). Sa phrase clé : « L'union européenne (…) est l'oeuvre de banquiers, d'industriels, de marchands, obsédés par la concurrence et par la recherche de toujours plus de profits »

 

Ségolène Royale. Sa phrase clé : « L’Europe est le seul acteur qui puisse équilibrer les relations internationales dans le sens de la paix »

 

Nicolas Sarkozy (pas de programme officiel pour l’instant, mais un discours prononcé le 8 septembre à l’invitation de la Fondation Robert Schuman. Sa phrase clé : «  Pour ma part, j'ai toujours voulu croire en une Europe politique. Je ne veux pas cesser d'y croire. », Discours prononcé toutefois devant un public acquis qu’il fallait caresser dans le sens du poil. On attend encore le programme…

 

medium_rubon69.gifDominique Voynet (lire les pages 39 à 43 du programme des Verts). La phrase clé extraite du programme des Verts : « Nous pensons que l’un des enjeux principaux des échéances de 2007 réside dans la capacité de la France à relancer la construction européenne sur de nouvelles bases. »

 

05 février 2007

La place et le rôle de la RUSSIE dans le monde à l'orée du XXIe siècle

medium_russie.gifVenez assister à Strasbourg le 7 février à 17h30 à la conférence de Valentina GROKHOTOVA de la Faculté de Droit de l'Université Iaroslav le Sage de Veliky Novgorod - Russie. Toutes les informations sur cette conférence ici.

30 janvier 2007

Together since 1957

medium_banner_fr.jpg
Brüssel - Im kommenden Jahr wird die Europäische Union ein halbes Jahrhundert alt. Am 25. März 1957 unterzeichneten die sechs Gründerstaaten der Gemeinschaft - Belgien, Deutschland, Frankreich, Italien, Luxemburg und die Niederlande - die Römischen Verträge. Sie schufen damit die Europäische Wirtschaftsgemeinschaft (EWG), den Vorläufer der in Kürze auf 27 Staaten erweiterten EU. Zum Jahrestag will die deutsche EU-Ratspräsidentschaft mit einer "Berliner Erklärung" einen neuen Anlauf zur Lösung der gegenwärtigen EU-Verfassungskrise nehmen. 
 
Comme vous l'avez compris, l'Union européenne fêtera le 25 mars de cette année son 50e anniversaire. En effet c'est ce jour là, en 1957, que l'Allemagne, la Belgique, la France, le Luxembourg et les Pays-Bas signaient le traité de Rome qui marquait la création de la Communauté européene. A cette occasion, l'Allemagne a l'intention de relancer la construction européenne par une déclration dite de Berlin. Rendez vous donc en mars.....
 
Pour lire l'article du Standard, quotidien autrichien, cliquer ici. 

26 janvier 2007

"Faire entendre la voix de ceux qui ont dit oui"

Les ministres ou secrétaires d'Etat aux affaires européennes des dix-huit pays qui ont ratifié le traité constitutionnel se sont réunis, vendredi 26 janvier à Madrid, pour en défendre la substance. L'initiative de la rencontre vient de l'Espagne et du Luxembourg, les seuls qui aient fait approuver le texte par référendum.

medium_miguel_angel_moratinos.jpgVoici quelques déclarations  des personnalités politiques présentes, tirées d’un article du Monde de Thomas Ferenczi et Rafaële Rivais et d’un article de l’agence Reuters :

"En résumé, le traité constitutionnel est, malgré ses défauts, un document magnifique qui répond bien aux besoins de l'Union et de ses citoyens", a déclaré le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos (à gauche).medium_nicolas_schmit.jpg

"Nous ne voulons pas que ceux qui ont dit non enferment le processus autour du non", a déclaré à l'agence Reuters le ministre luxembourgeois, Nicolas Schmit (à droite), qui copréside la réunion. Celle-ci, a-t-il ajouté, est "une démarche positive pour rappeler que l'Europe a besoin d'une réforme en profondeur et qu'à ce stade la meilleure réforme est celle proposée par le traité constitutionnel."

25 janvier 2007

S'informer sur la présidence allemande de l'Union européenne

medium_eu2007.jpgPour tout savoir sur la présidence allemande de l'Union européenne au premier semestre 2007, rendez vous sur www.eu2007.de. Vous y touverez les discours, les déclarations et de nombreuses informations en allemand, en français et en anglais.  

23 janvier 2007

Journée franco-allemande

A l'occasion de la journée franco-allemande qui célèbre la signature du Traité de l'Elysée en 1963, Mme Catherine Colonna, ministre déléguée aux Affaires européennes et secrétaire générale pour la coopération franco-allemande, et son homologue allemand, M. Gunter Gloser, lanceront le nouveau site Internet franco-allemand france-allemagne.fr (deutschland-und-frankreich.de), à 15 heures, au Quai d'Orsay, le mardi 23 janvier (lire la suite…) Ce site a pour vocation de devenir le portail de référence en matière d'actualité franco-allemande. Ainsi, l'une des nouveautés qu'il offre est la possibilité de s'abonner à un système de veille sur l'actualité franco-allemande.

medium_1219.jpgA 15h30, ils présenteront le rapport "Intégration et égalité des chances" avec M. Azouz Begag, ministre délégué à la Promotion de l'Egalité des Chances, et Mme Maria Bohmer, son homologue allemande. Ce rapport établit un premier bilan des actions engagées entre les deux pays depuis le 14 mars 2006 à Berlin, date à laquelle le président de la République française et la chancelière allemande ont décidé de lancer une initiative franco-allemande sur ces thèmes.

A 16h30, Mme Colonna et M. Gloser visiteront les locaux de l'entreprise Rodenstock France situés 4, avenue Newton, à Montigny-le-Bretonneux. Leader sur le marché allemand, cette firme est spécialisée dans la fabrication de verres correcteurs et emploie 50 personnes en France. Elle participe à l'opération "stages-découvertes" lancée par les deux ministres et les ministres de l'Education nationale l'année dernière pour promouvoir l'apprentissage de l'allemand en France et du français en Allemagne. Mme Colonna et M. Gloser y auront un échange avec des élèves d'une classe européenne de seconde sur le thème de l'avantage de l'apprentissage de l'allemand dans un parcours professionnel. Une rencontre avec la presse s'y déroulera à 17h15.

Enfin, à 17h45, Mme Colonna et M. Gloser se rendront au lycée franco-allemand de Buc qui fête son 25ème anniversaire et où est organisée une série de manifestations dans le cadre de la semaine franco-allemande. Des élèves commenteront leurs travaux réalisés autour de thèmes franco-allemands. Le lycée est situé rue Collin Mamet à Buc dans les Yvelines.

 Source : Point de presse du porte-parole du Quai d'Orsay

22 janvier 2007

L'histoire franco-allemande face au défi de l'avenir

medium_manuel_franco-allemand.jpgUne table-ronde sur le le thème de l'histoire franco-allemande organisée par l'Association Lehrer aura lieu le vendredi 26 janvier 2007 à Strasbourg en collabroration avec l'Association pour le développement de l'allemand en France (ADEAF) et le Collège épiscopal Saint-Etienne de Strasbourg. Télécharger l'invitation et le programme.

Discours prononcé à Strasbourg par Madame Merkel le 17 janvier 2007 devant le Parlement européen

medium_A._Merkel.jpgAngela Merkel, Chancelière de la République fédérale d'Allemagne,  a présenté mercredi 17 janvier 2007, devant les députés du Parlement Européen (Strasbourg), le programme de la présidence allemande de l’Union Européenne.

"Il ne pourra y avoir de nouveaux élargissements sans l'adoption d'une constitution", a t-elle notamment souligné...

Pour lire la suite du discours, cliquer ici: _Discours_prononce_par_Madame_Angela_Merkel_.pdf

19 janvier 2007

Fête - EURODISTRICT - Party

medium_images.2.jpgA l'occassion de l'anniversaire du Traité franco-allemand de l'Elysée, nous vous invitons samedi 20 janvier 2007 à 18h à une fête Music & Dance au Bar Club la Salamandre à Strasbourg.

                   

Pour télécharger l'invitation, cliquer ici :

Invitation_Fete_EUrodistrict_-_Musique_et_dance.pdf

17 janvier 2007

Le besoin d'Europe

medium_junck.jpgDans son discours, prononcé à l’occasion de l’ouverture solennelle de l’année académique 2006/2007 du Collège d’Europe à Bruges le 30 octobre 2006 et publié en parti sur le site de l’Union des fédéralistes européens de Belgique, M. Jean-Claude Juncker, Premier Ministre du Grand-Duché de Luxembourg, affirme que selon lui le besoin d’Europe, ressenti par les citoyens européens, se situe autant sur le plan de la politique « interne européenne » que de la « politique étrangère européenne ». Il explique aussi que son souhait est que dans les débats su l’avenir de l’Europe, le projet de traité constitutionnel soit maintenu comme texte de référence. Il affirme ainsi « qu’il faut sauver la substance du traité constitutionnel et qu’il faut sauver les grands équilibres que le traité constitutionnel après d’âpres négociations et discussions a mis en place » Pour lire l’extrait du discours, cliquer ici.

15 janvier 2007

Citation

medium_jeanpaul2fdelamure.jpg

« L'Europe doit respirer avec ses deux poumons : celui de l'est et celui de l'ouest ».

Jean-Paul II, né Karol Józef Wojtyła, 1920-2005

12 janvier 2007

« Vous et l’Europe »

medium_euglobe2.jpgEn mai dernier le site touteleurope.fr lançait une enquête d'expression en ligne : « Vous et l’Europe ».

Aujourd'hui, il publie les premiers résultats de cette grande enquête sur l’opinion des internautes sur l’Union européenne, ses missions et son avenir : 17 000 « verbatims » intégraux et la synthèse de quelque 47 000 réponses sont en ligne (accès direct à l’adresse : http://www.touteleurope.fr/index.php?id=801).

 


 

10 janvier 2007

Regards croisés des Européens pour une relance de l'Union Européenne - Table ronde | Mercredi 17 janvier de 18h30 à 20h

medium_logo.2.jpgLa Fondation pour l’innovation politique a le plaisir de vous inviter à une table ronde sur le thème « Regards croisés des Européens pour une relance de l’Union européenne », le mercredi 17 janvier 2007 de 18h30 à 20h00.

Le débat sera animé par Elvire FABRY, Directeur du pôle Europe-International à la Fondation pour l’innovation politique.

Avec la participation de :
Michel FOUCHER, géographe, professeur à l’université Lyon-II et au Collège d’Europe de Natolin, membre du Comité scientifique de la Fondation Robert-Schuman, ambassadeur de France en Lettonie (1999-2006), directeur du Centre d’analyse et de prévisions (1999-2002), conseiller de Hubert Védrine, ministre des Affaires étrangères (1998-2002) 
Stefano SILVESTRI, président de l’Institut des relations internationales (Rome), journaliste, consultant auprès des ministères italiens de la Défense, des Affaires étrangères et de l’Industrie, secrétaire d’Etat à la Défense (gouvernement Dini, 1995-1996) 
Franck DEBIÉ, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique

Lieu :
Fondation pour l¹innovation politique

137, rue de l'Université, Paris 7e
Accès par le 12-14, rue Jean Nicot

Accès gratuit sur simple inscription
(le nombre de place est limité)

E-mail : contact@fondapol.org
Tél. : 01 47 53 67 00
Fax : 01 44 18 37 65

Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquer ici
Retrouvez toute l'actualité de la Fondation pour l'innovation politique, les événements, les publications sur www.fondapol.org


Michel Foucher, après avoir conduit plus de 200 entretiens en Europe pour faire le point sur les questions les moins consensuelles – la réforme institutionnelle, la dimension économique, l’élargissement et la politique de voisinage –, vient de publier les résultats de ses travaux dans une note de la Fondation Robert-Schuman :
L’Union européenne un demi-siècle plus tard : état des lieux et scénarios de relance.


 

08 janvier 2007

Des réformes pour l'Allemagne et pour l'Europe

medium_merkel.jpgDans une tribune publiée dans le quotidien allemand « Handelsblatt », la chancelière Angela Merkel, place le dynamisme économique comme une des priorités de l'Union européenne pour les années à venir. Ce sera donc un des axes de travail de la présidence allemande de l'Union européenne. L'indépendance de l'Europe en matière énergétique est également une question qu'il faudra sérieusement abordée, selon la chancelière. Enfin, Angela Merkel signifie son intention de donner un nouvel élan au projet de Constitution. Pour lire la tribune de la Chancelière sur le site du gouvernement allemand, cliquer ici. 

 

 

 

 

26 décembre 2006

Fondements et objectifs de la présidence allemande de l'Union européenne

medium_FP2202.jpgLe comité d'études des relations franco-allemande (CERFA) de l'IFRI consacre sa lettre mensuelle de décembre à la future présidence allemande de l'Union européenne. Pour la télécharger cliquer ici.

20 décembre 2006

Le manuel franco-allemand d'histoire : l'aboutissement d'un long travail de coopération entre historiens allemands et français

medium_9782091727905R3.gif

« Visions franco-allemandes », la lettre d’informations du Centre d'Etudes des Relations Franco-Allemand (CERFA) de l'Institut Français des  Relations Internationales (IFRI) consacre sa publication de décembre 2006 à une analyse du manuel d’histoire Franco-allemand parut cette année. Pour lire et télécharger l’article, cliquer sur le lien : Visions_11_Defrance-Pfeil_vfa.pdf

18 décembre 2006

Le Forum Carolus distingué en Allemagne

medium_Medaille_Gayling_Forum_Carolus.jpgLe Forum Carolus et son directeur Henri de Grossouvre ont reçu, vendredi 8 décembre au Château de Ebnet à Freiburg-en-Breisgau, le "Prix Nikolaus von Gayling - Ebneter Kultursommer" en reconnaissance de l'action du Forum Carolus en faveur des relations entre les régions françaises et allemandes bordant le Rhin. Pour visionner le prix, cliquer ici.

16 décembre 2006

Strasbourg comme siège du Parlement européen

Résolution adoptée par l’assemblée générale internationale de l’Union Paneuropéenne au Parlement Européen à Strasbourg.

"L’histoire de l’Europe est jalonnée de symboles, Strasbourg en est un et qui doit être préservé comme le siège du Parlement Européen. Strasbourg, longtemps signe nécessaire de la réconciliation franco-allemande, est aujourd’hui, plus encore, signe de la diversité européenne.

A la fois frontalière et trait d’union, sans être capitale d’Etat, Strasbourg ne saurait être tentée par une quelconque hégémonie. Elle est tout à la fois frontière et dépassement de frontière, à l’image donc du défi permanent de l’Europe : affirmer tout à la fois la légitimité de ses nations et leur nécessaire coopération.

C’est pourquoi l’Union Paneuropéenne apporte son soutien à l’initiative lancée par Bernd Posselt.

Nous souhaitons que se joignent à ce mouvement en faveur de la multipolarité et de la diversité européennes chacun des pays d’Europe."

 

Strasbourg as seat of the European Parliament

medium_eu_pan1.gif"The history of Europe is punctuated of symbols, Strasbourg is one of them and must be preserved as the seat of the European Parliament. For a long time a necessary sign of French-German reconciliation, Strasbourg is today even more a sign of European diversity.

At the same time border and hyphen, without being capital of a state, Strasbourg could not be attracted by any hegemony. It is at once border and overtaking of border, and therefore like the permanent challenge of Europe: to assert at once the legitimacy of its nations and their necessary collaboration.

That is why the Paneuropean Union brings its support of the initiative launched by Bernd Posselt.

We wish that each of the European countries joins this movement in favour of the European multipolarity and diversity."

 

Straßburg als Sitz des Europäischen Parlaments

"Die Geschichte Europas ist charakterisiert durch Symbole, Straßburg ist eines davon und muss als der Sitz des Europäischen Parlaments erhalten bleiben. Straßburg, das über lange Zeit ein notwendiges Zeichen deutsch-französischer Versöhnung war, steht heute immer mehr für die Vielfalt Europas.

Als Grenzstadt und Bindeglied zugleich, jedoch ohne Hauptstadt eines Staates zu sein, kann Straßburg keiner Versuchung nach Hegemonie erliegen. Straßburg ist gleichzeitig Grenze und Grenzübergang, so wie auch Europa eine ständige Herausforderung darstellt: gleichzeitige Anerkennung der Legitimität seiner Nationen und der Notwendigkeit ihre Zusammenarbeit.

Daher unterstützt die Paneuropa-Union die Initiative von Bernd Posselt.

Wir wünschen, dass sich alle Länder Europas dieser Bewegung für die Multipolarität und Vielfalt Europas anschließen."

14 décembre 2006

A 2 pas de Strasbourg, le maïs et la chaleur terrestre produisent du courant

La nouvelle centrale hybride de Neuried medium_Gemeinde_Neuried.gifest une innovation en matière de production d’énergie. La combinaison d’une installation biogaz et géothermie génère, à partir de produits issus de l’agriculture locale, de l’électricité aussi bien que de l’énergie thermique à hauts rendements, tout en respectant l’environnement.

La centrale hybride Neuried GmbH & Co. KG a été créée en mars 2006 avec pour but la conception d’une centrale capable de produire de l’électricité à partir de la chaleur terrestre et du biogaz avec une rentabilité maximale.

Les sociétaires de la centrale hybride Neuried GmbH & Co. KG sont la commune de Neuried ainsi que l’entreprise d’exploitation DrillTec GUT de Deggendorf (Bavière).

Le principe hybride consiste à transférer l’intégralité de la chaleur produite par la centrale biogaz vers l’installation géothermique afin d’optimiser le rendement de l’installation. De plus, il est possible d’utiliser la chaleur dégagée par la production d’électricité à basse température ainsi que le surplus d’énergie des eaux thermales dans un système thermique ou bien encore dans l’alimentation d’un réseau de chauffage.

La technique d’accouplement et le pilotage de la centrale hybride font l’objet d’une subvention de recherche et développement du ministère fédérale de l’environnement et représentent une technologie complètement innovante résolument tournée vers l’avenir.medium_Hpim1691.jpg

En comparaison avec les autres énergies renouvelables (solaire ou éolienne par exemple) dont l’utilisation est limitée à la lumière du jour ou à certains moments de l’année et qui nécessitent des capacités de stockage importantes, la production thermique et électrique de la centrale hybride se fait de jour comme de nuit. La biomasse peut être stockée et le processus de biogaz être conduit continuellement. La chaleur terrestre représente une ressource intarissable car la croûte terrestre se trouve continuellement irriguée par un flux de chaleur issu des entrailles de la terre.

Tandis que les méthodes de production d’électricité traditionnelles par combustion d’énergies fossiles (pétrole et charbon) dans de grandes centrales sont caractérisées par l’émission de Co2 et autres oxydes de souffre et d’azote (concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère), la production électrique de la centrale hybride ne rejette pas de Co2 dans l’atmosphère. La production géothermique de l’électricité n’engendre pas de Co2 et celui issu de la combustion du biogaz est complètement réabsorbé par la croissance de la biomasse. Aucun autre gaz à effet de serre n’est dégagé dans l’atmosphère. Ainsi, l’émission d’env. 20.000 t de Co2 pourra être évitée chaque année.

Le courant électrique généré par la centrale hybride est produit à proximité des consommateurs dans une petite installation décentralisée. En comparaison avec des centrales classiques plus grandes, ceci permet d’approvisionner les utilisateurs de chauffage urbain potentiels en chaleur à l’aide d’une chaîne précise, ce qui contribue à une plus grande rentabilité de l’installation.

Ce processus est une première mondiale puisque la centrale hybride combine les énergies renouvelables biomasse et la chaleur terrestre, et donne un exemple de mariage réussi de deux technologies de production d’électricité. Après la dernière phase de construction, la centrale hybride sera en mesure de produire 6 Mégawatts et d’alimenter en électricité 20.000 foyers, sans aucune émission de Co2.

Cette toute nouvelle conception de la production d’énergie contribue à l’augmentation du rendement des énergies renouvelables tout en respectant les limites des ressources naturelles et l’environnement.

Installation biogaz

L’installation biogaz sera alimentée en céréales produites dans la région de Neuried tout en respectant les cycles de plantations. 3.000 hectares sont disponibles à Neuried pour cultiver ces matières premières maïs et céréales. Lors de la récolte, les matières premières sont hachées puis stockées en silage comme substrat.

medium_Hpim1718.jpgDans la centrale biogaz qui est une installation de décomposition à sec, le substrat injecté passe par différents cycles de fermentation. Le gaz émis est ensuite filtré et refroidi. Puis, le gaz est transféré vers des moteurs à gaz qui opèrent la conversion en électricité. Afin d’obtenir un rendement maximum, les moteurs sont continuellement refroidis (effet échangeur de chaleur). La transformation supplémentaire en électricité de la chaleur produite par les moteurs permet un rendement total du biogaz jusqu’à 60%. Ce système est unique en Allemagne et produit dans la dernière phase jusqu’à 3 mégawatts thermiques (MW th). Une autre alternative consiste à utiliser la chaleur des moteurs pour l’alimentation d’un réseau de chauffage.

La centrale biogaz se compose de différents modules. On estime la performance du premier module à 1,4 MW el et des autres modules à 3 MW el.

Installation géothermique

Il a été prévu pour le fonctionnement de l’installation géothermique de faire deux forages capables d’extraire de l’eau thermale à env. 120°C à raison de 75 litres par seconde. medium_Hpim1688.jpgLa puissance de la centrale géothermique serait alors d’env. 2,3 MW el. Une extraction plus importante permettrait d’atteindre jusqu’à 3 MW el de puissance. Tandis que le premier forage sert à pomper l’eau thermale jusqu’à la surface terrestre, le deuxième forage réinjecte l’eau refroidie dans la nappe phréatique en fin de cycle de production électrique. On estime que le réservoir géothermique se formera dans la couche de calcaire coquillier et de grès bigaré entre 2.700 et 3.000 m de profondeur.

L’énergie thermique produite par l’eau thermale ainsi que la chaleur produite par la centrale biogaz sont ensuite transférées à l’aide d’échangeurs thermiques vers le cycle secondaire de la centrale géothermique afin d’entrainer une turbine couplée à un générateur. La température des moteurs à gaz, pouvant s’élever jusqu’à 125°C, est idéale pour obtenir une température de gazéification du liquide de refroidissement atteignant un rendement maximal déjà en utilisation à charge nominale. Le courant ainsi produit et celui provenant des moteurs à gaz (centrale biogaz) sont injectés dans le réseau d’alimentation du distributeur local d’électricité.

Grâce à une augmentation de la température de 40 à 60°C par 1.000 m de profondeur, le fossé du Rhin Supérieur offre des conditions idéales pour l’exploitation de la chaleur souterraine. La tectonique de la fosse du Rhin Supérieur a provoqué de nombreuses zones de perturbations hydrauliques actives. Le forage incliné a permis de détecter nombre de ces zones.

 

 

10:00 Publié dans Energie | Lien permanent | Commentaires (5)