Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 décembre 2011

Photos du débat sur l'orthodoxie et l'Etat russe

DSCF3156 - Copie.JPG   DSCF3171.JPG

DSCF3181 - Copie.JPG

DSCF3179.JPG DSCF3196.JPG   DSCF3202.JPG

 

 

 

            

 

 

 

 

 

DSCF3143.JPG

19 novembre 2011

Orthodoxie et Etat russe: dialogue ou instrumentalisation?

 

affiche1600.jpg

Programme détaillé et affiche au format 

 

Inscriptions à la soirée sur la page Facebook du Forum Carolus

10 mars 2010

La vérité sur les enjeux de la coopération avec la Russie

 

 

semaine de la culture russe - VENDREDI.jpg

Intervention de Henri de Grossouvre, délégué général du Forum Carolus

& président de "Paris-Berlin-Moscou"

HG ENA DNA 12 nov 09.jpg

à l'Université de Haute Alsace:

LA VERITE SUR LES ENJEUX
DE LA COOPERATION AVEC LA RUSSIE

Le vendredi 12 mars de 10h à midi, UHA Campus Fonderie

16 rue de la Fonderie à Mulhouse

pbm_globe_pf.jpg

08 septembre 2009

Les changements climatiques et la coopération EU-Russie en Arctique

5.jpgVendredi 4 septembre 2009, s'est tenu un débat avec Michel ROCARD sur les changements climatiques et la coopération UE-Russie en Arctique à l'Université de Strasbourg. Ce débat était proposé par Henri de Grossouvre, délégué général du Forum Carolus et par le professeur Eric Maulin (directeur de l'IHEE) en partenariat avec l'ITI-RI (représenté par M. Madjid Bouzar et madame Bianca Polo Del Vecchio), RETE-IHEE (représentée par M. Marcin Kulczyk), le Strasbourg Club International (présidé par M. Bouzar), le Consulat général de Russie à Strasbourg (M. Konstantin Klimovskiy), et l'association Rhin-Volga (notamment représentée par M. Herbert Wehr, membre du bureau et madame Vanessa Brosius).

Monsieur Michel Rocard, nommé par le Président Sarkozy Ambassadeur de France chargé des négociations internationales sur les pôles arctique et antarctique ainsi que Messieurs Wille (représentant permanent de la Norvège auprès du Conseil de l'Europe), Kapyrin (représentant adjoint de la Fédération de Russie auprès du Conseil de l'Europe) et Oldenburg (représentant permanent du Danemark auprès du Conseil de l'Europe) étaient invités. Le débat était animé par monsieur Henri de Grossouvre.

Contrairement à l'Antarctique qui a été déclaré "Terre de sciences et patrimoine commun de3.jpg l'humanité" et qui a fait l'objet d'accord internationaux, l'Arctique est sujet à bien des tensions et discordes. En effet, l'Arctique est ceinturé de près par cinq Etats: la Norvège, la Russie, le Groenland (représenté par le Danemark), le Canada et les Etats-Unis (Alaska).

Cette région du globe va devenir pour l'ensemble des Etats un espace d'importance primordiale dans un proche avenir pour au moins trois raisons:

-Elle recèle d'importantes réserves naturelles, en particulier en hydrocarbures (30% des ressources mondiales en gaz et 30% des réserves de pétrole sur la seule zone côtière russe), accessibles à partir des techniques actuelles.

1.jpg-Elle est en passe de devenir une voie de passage du transport maritime: la réduction de la surface de la banquise du fait du réchauffement climatique permet déjà de racourcir de plus de la moitié les liaisons Europe et Côte Est de l'Amérique. Ainsi pour aller de Londres à Tokyo, les bateaux peuvent réduire leur trajet de 5000 à 8000 km par rapport aux passages par le canal de Suez et le canal de Panama. "Il pourrait ainsi devenir rentable d'exporter le blé par bateau vers l'Asie" (Henri de Grossouvre) 

 -Elle va aussi, toujours avec la disparition de la banquise, voir affluer les flottes de pêche internationales à la poursuite des bancs de poissons qui remontent déjà vers les régions polaires.

L'Arctique est donc une zone du globe où les enjeux geopolitiques, environnementaux et4.jpg géostratégiques se posent avec le plus d'acuité et de manière contradictoire. D'une part, c'est un espace déjà affecté par le changement climatique et qui le subit avec des conséquences négatives: la fonte du pergélisol (sol toujours gelé en profondeur) qui fragilise les infrastructures sur toutes les terres circum-arctique, le réchauffement induit la diffusion de grosses quantités de méthane (gaz à effet de serre). Les zones de pêche sont modifiées en même temps que la circulation maritime est facilitée par la fonte des glaces.

L'exploitation de cet espace risque d'accentuer les effets du réchauffement à l'échelle de la région arctique tout entière. On sait par exemple que la fonte de l'inlandis groenlandais ferait remonter les eaux de 7 mètres partout dans le globe. Il y a donc pour les riverains de l'arctique (la Norvège,le Canada, l'Alaska, le Groenland, la Russie) une nécessité d'utiliser cet espace avec les plus grandes précautions.

Par ailleurs, cet espace aujourd'hui placé sous la coopération des pays qui l'entourent dans le cadre du Conseil Arctique (s'y rassemblent depuis 1996 les cinqs pays riverains, plus l'Islande, la Suède et la Finlande), va subir de plus en plus une pression internationale, tant pour l'accès à ses zones de pêche ou de transport maritime.

8.jpgLes membres du Conseil Arctique n'ont aucun intérêt à voir cet espace s'internationaliser, d'autant que sa configuration géographique tant terrestre (zone d'exclusivité de 200 milles marins) que sous-marine (extension du plateau continental), garanti aux pays riverains une quasi-exclusivité de son exploitation.

Même si monsieur Rocard a souligné la nécessité d'anticiper à travers une reglementation mondiale les questions de sécurité qui se poseront en matière de sécurité du transport maritime ou en matière de gestion des zones de pêche, les réponses des trois représentants de la Russie, de la Norvège et du Danemark ont bien montré la volonté des pays du Conseil Arctique de continuer à restreindre la coopération aux seuls pays riverains. Les réprésentants russe et norvégien se sont félicités de la qualité de la coopération russo-norvégienne dans l'Arctique.

Le débat s'est terminé par quelques questions du public de l'amphithéatre universitaire bondé. Monsieur Rocard a pris le temps de répondre à chacune de ces questions.

Le Forum Carolus et ses partenaires organisera prochainement une suite à la série de débats consacrée à la coopération UE-Russie.

Fiona Goerg, coordinatrice de projets au Forum Carolus.

Lire l'article sur le débat paru dans le JOURNAL L'ALSACE sous la plume de Michel ARNOULD 

7.jpg

05 septembre 2009

Photo du débat avec Michel Rocard

Michel Rocard 4 sept 09.jpg

Photo du débat d'hier, de gauche à droite: Eric Maulin, Henri de Grossouvre, Michel Rocard, M. Petter Wille (ambassadeur de Norvège)

Photo transmise par Nika Simonova

un compte rendu suivra...

31 août 2009

Débat exceptionnel avec Michel ROCARD:changements climatiques et coopération EU-Russie dans l'Arctique

Invitation débat Michel Rocard vendredi 4 septembre à 17.15.pdfCommuniqué de presse Michel ROCARD.pdf

Rocard arctique.jpgHenri de Grossouvre, Délégué général du Forum Carolus et le Professeur Eric Maulin, Directeur de l'Institut des Hautes Etudes Européennes vous invitent à un débat avec Monsieur Michel Rocard, Ambassadeur de France chargé des négociations internationales relatives aux pôles Arctique et Antarctique ainsi que Monsieur Kapyrin, Représentant permanent adjoint de la Fédération de Russie auprès du Conseil de l'Europe et un représentant diplomatique de Norvège(à confirmer).

Ce débat aura lieu le vendredi 4 septembre 2009 à 17h15 à l'Université de Strasbourg dans l'amphithéâtre de l'ITI-RI au rez-de-chaussée du bâtiment le PANGLOSS (derrière l'aile sud de la faculté de Droit, tram C:arrêt Esplanade).

Michel Rocard, ancien Premier Ministre, a été nommé par le Président Sarkozy, Ambassadeur de France chargé des négociations internationales sur les pôles arctique et antarctique.

Il est également chargé de la mission sur la taxeRocard Sarkozy.jpg carbone et co-préside la commission sur l'emprunt national.

Avec le réchauffement climatique en Arctique, un nouveau visage géopolitique se dessine pour les pays limitrophes. En effet, la fonte des glaces entrainera la possibilité d'exploiter d'importantes ressources énergétiques en raison de gisements de gaz et de pétrole. De plus, ce nouvel espace maritime changera la donne stratégique et militaire et soulèvera la question des transports et de leur réglementation. La navigation en Arctique aura à son tour un impact sur le plan écologique.

Cette rencontre est organisée par le Forum Carolus en partenariat avec l'ITI-RI,le Consulat Général de la Fédération de Russie, l'Association RETE-IHEE, l'Association Rhin-Volga et le Strasbourg International Club.

Le débat sera animé par Henri de Grossouvre et se terminera par les questions du public.logo_rete.jpg

bandeau.jpg

18 décembre 2008

Photos du 17 décembre

 

LA RUSSIE PUISSANCE EUROPEENNE ET MONDIALE

PHOTOS DU DEBAT A L'UNIVERSITE MARC BLOCH DU 17 DECEMBRE

 

conference Russie ITI-RI 171208_26.JPG

La conférence organisée le 17 décembre par l'association des étudiants de l'ITIRI, "Perspectives Contacts", et dont Cécile Le Saint, Corina Friedli et Bénedikt Herges (photo de droite) ont été lesconference Russie ITI-RI 171208_42.JPG maîtres d'oeuvres a été un franc succès. L'amphithéâtre Pangloss de l'Esplanade était plein (photo de gauche). La majorité du public était composée par des étudiants. Une discussion sur l'avenir de l'Europe serait incoonséquente sans les responsables de l'Europe de demain...

Les interventions d'environ 30 minutes chacunes de M. Igor Kapyrin, adjoint de l'ambassadeur de la fédération de Russie auprès du Conseil de l'Europe et de M. Henri de Grossouvre, directeur du Forum Carolus et président de Paris Berlin Moscou ont été appréciées et ont suscité de nombreuses questions et commentaires.

La discussion a en effet duré jusqu'à plus de 20 heures. Le choix du sujet "La Russie puissance européenne et mondiale" allait à l'encontre de l'angle sous lequel la plupart des médias parlent habituellement de la Russie. Les médias "main stream" ayant tendance à réduire les relations entre l'Union Européenne et la Russie à l'unique question des droits de l'homme, sujet certes essentiel mais qui ne doit pas occulter l'immense potentiel de coopération existant entre l'UE et la Russie. Suivant cette ligne des médias dominants  grace à laquelle on sait d'avance de quoi les textes sur la Russie vont parler;  Jean-Claude Meyer, de la Feuille de Choux, a posé une question sur les droits de l'homme en Russie et le traitement des Caucasiens à laquelle M. Kapyrin a répondu.

conference Russie ITI-RI 171208_28.JPGMais le débat passionné qui a du être arrêté par les organisateurs, bien que de nombreuses personnes souhaitaient encore poser des questions, a surtout porté sur les grands enjeux économiques et culturels de la coopération entre l'Union Européenne et la Fédération de Russie: les relations difficiles avec une puissance états-unienne sur le déclin, la possibilité d'une entité politique eurasienne, la possibilité d'un nouvel "Helsinki" à la suite de la proposition du président Medvedev au sommet d'Evian, la nécessité d'une géopolitque économique basée sur les piliers des technologies de souveraineté, politique notamment menée par le Général de Gaulle dans les secteurs spatial, nucléaire, et pétrolier et politique menée aujourd'hui dans la Russie de Vladimir Poutine.

En dehors des nombreux étudiants, nous avons notamment reconnu dans le public le comte Christian d'Andlau, président de Paneurope Alsace (qui a récemment organisé un colloque sur la souveraineté européenne), plusieurs hauts fonctionnaires du Conseil de l'Europe, et plusieurs chefs d'entreprises. Le professeur  Alexey conference Russie Universite Strasbourg Professeur Kozhemyakov 17decembre 08_35 -.JPGKozhemyakov (photo de droite), qui fut conseiller du président Gorbacev avant la chute du mur de Berlin et est actuellement responsable de la charte des langues régionales ou minoritaires au Coneil de l'Europe a posé une question à Henri de Grossouvre sur la sécurité de l'UE. Pierre-Emmanuel Thomann, conseiller géopolitique de l'Institut de Relations Internationales de Bruxelles a quant à lui posé une question sur les différents scénarios susceptibles de se produire en Afghanistan et ses consécquences pour l'UE. Face au succès de cette soirée, le Forum Carolus souhaite organiser en 2009 conference Russie Universite Strasbourg 17decembre 08_24.JPGavec des partenaires russes et bruxellois un autre débat sur un sujet d'actualité concernant l'Europe de l'Atlantique à l'Oural, voire de l'Atlantique à Vladivostok: la frontière entre l'Europe et l'Asie est une convention de géographes. Les frontières s'effacent et se redessinent au gré  du déclin ou de l'ascension des civilisations qui les habitent. Les frontières de l'Europe seront où nous aurons la capacité de les fixer...

Pierre Ersetzt

25 novembre 2008

La Russie puissance européenne

La Russie puissance européenne et mondiale

 

Conférence à l’amphithéâtre de l’ITIRI: le 17 décembre 2008 à 18h

(campus Esplanade, bâtiment Pangloss)

 

Russian Federation.pngConférence organisée par l'association Perspectives Contact et le Strasbourg International Club, en partenariat avec le Forum Carolus. Avec M. Igor Kapyrin, adjoint au représentant permanent de la fédération de Russie et M. Henri de Grossouvre, auteur, président de « Paris Berlin Moscou ».

 

A l’occasion de cette conférence, M. Igor Kapyrin (photo de droite), adjoint de l’ambassadeur représentant permanent de la fédération de Russie auprès du Conseil de l’Europe, interviendra sur le thème « La Russie et le Фото Капырина.jpegConseil de l’Europe ». Le président Medvedev a rencontré récemment à Moscou Terry Davis, secrétaire général du Conseil de l’Europe pour évoquer les tensions existantes entre la fédération russe et l’institution européenne dont la mission première est la défense des droits de l’homme. Le diplomate russe nous exposera sa vision d’une thématique largement médiatisée et souvent instrumentalisée. Par ailleurs, une réorganisation des structures de sécurité de la grande Europe est à l’agenda des discussions entre Bruxelles et Moscou à la suite des propositions du président russe au sommet d’Evian du 8 octobre dernier. A l’instar du processus qui a présidé à la création de l’OSCE, un nouvel Helsinki pourrait être convoqué, il est donc important de rappeler le rôle que pourraient alors jouer des organismes comme le Conseil de l’Europe qui rassemblent l’ensemble des pays européens au-delà des frontières actuelles de l’UE.

 

Henri de Grossouvre Guardando ad est.jpgLes médias occidentaux, la Commission Européenne et beaucoup de gouvernements européens ont trop souvent tendance à réduire les relations euro-russes à la question des droits de l’homme, certes essentielle, mais ne devant pas masquer le potentiel économique, les solidarités culturelles, et les intérêts stratégiques communs partagés par les pays de l’UE et la Russie. Henri de Grossouvre (photo de gauche), président de « Paris Berlin Moscou » et directeur du Forum Carolus nous expliquera en quoi la Russie est l’allié stratégique naturel de l’UE dans un monde redevenu multipolaire. Car la crise russo-géorgienne apporte la preuve du déclin géopolitique relatif des Etats-Unis. Washington n’est pas intervenu pour défendre un pays pourtant armé et financé par ses soins. Outre-Atlantique l’obamania ne doit pas faire oublier les constantes de la politique étrangère états-unienne. L’analyse des positions et parcours des financeurs, mentors et conseillers du nouveau président laissent présager une tension accrue entre Moscou et Washington. Ne nous laissons pas prendre, nous autres Européens, en tenaille dans une querelle anachronique mais sachons privilégier nos intérêts propres qui passent par la poursuite de la construction d’une Europe politique et opérationnelle sur la scène internationale. L’heure de l’Europe, de la plus grande Europe est peut être venu…

 


Affiche logo Crédit Mutuel.jpg

30 octobre 2008

Il futuro della partnerschip Euro-Russa dopo la crisi Georgiana

 

Guardando ad est.jpg

05 février 2007

La place et le rôle de la RUSSIE dans le monde à l'orée du XXIe siècle

medium_russie.gifVenez assister à Strasbourg le 7 février à 17h30 à la conférence de Valentina GROKHOTOVA de la Faculté de Droit de l'Université Iaroslav le Sage de Veliky Novgorod - Russie. Toutes les informations sur cette conférence ici.

06 décembre 2006

Berlin, Paris et Varsovie discute de Moscou

Angela Merkel, Jacques Chirac et Lech Kaczynski ont cherché à relancer une coopération tripartite en panne, mardi 5 décembre, lors de leur première réunion dans le cadre du "Triangle de Weimar", affirmant notamment vouloir parvenir à un nouvel accord de partenariat euro-russe.medium_h_9_ill_842331_weimar.jpg

"Nous reconnaissons l'importance de la Russie comme partenaire stratégique et soutiendrons le développement d'un partenariat à long terme avec la Russie, basé sur des intérêts communs et des droits égaux, en particulier dans les secteurs de l'énergie et du commerce", ont affirmé à Mettlach, dans l'ouest de l'Allemagne, les présidents français et polonais et la chancelière allemande dans une déclaration commune. En savoir plus....


08 septembre 2006

Berlin plaide pour une nouvelle 'Ostpolitik' de l'UE

medium_Steinmeier.jpg

Le ministre fédéral des affaires étrangères, M. Steinmeier, s'est prononcé mercredi en faveur d'une nouvelle ouverture de l'Union européenne en direction des pays voisins et pour une poursuite de l'élargissement de l'UE, rapporte la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Dans un discours prononcé devant la " Heinz-Schwarzkopf-Stiftung " à Berlin, M. Steinmeier a déclaré que " la Roumanie et la Bulgarie ne seront sûrement pas les derniers Etats à devenir membre de l'Union ", écrit le journal HANDELSBLATT.

Le Handelsblatt révèle, dans ce contexte, la teneur d'un papier stratégique de l'Auswärtiges Amt que doit présenter le chef de la diplomatie allemande à ses homologues européens lors d'une réunion en Finlande, et qui vise à lier " de manière irréversible et dans tous les domaines " la Russie à l'Union Européenne. Selon ce document, " une coopération militaire entre l'UE et la Russie pourrait être envisagée à long terme dans les missions de pacification et de stabilisation dans les pays tiers ". Le Handelsblatt rappelle l'opposition des pays voisins, notamment la Pologne, à un tel rapprochement.

Source: Revue hebdomadaire de la presse allemande; Semaine du 26 août au 1er septembre 2006- Ambassade d'Allemagne

14 août 2006

Russland nun kompromissbereit bei französisch-amerikanischem Vorschlag

medium_logo.UN.jpg

 „Wir sehen den französisch-amerikanischen Resolutionsentwurf als Schritt nach vorn. Das liegt vor allem daran, dass Russlands Hauptforderung nach sofortiger Waffenruhe berücksichtigt ist“, teilte das Außenministerium in Moskau mit- so ein Artikel des Handelsblatts.

Lesen Sie den ganzen Artikel bei Handelsblatt.com, hier...

 

 

03 août 2006

Gazprom increases engagement in Hungary

medium_eon.hongrie.jpg(RIA Novosti) - Russian energy giant Gazprom [RTS: GAZP] and Germany's E.ON AG have signed a framework agreement to swap assets in production, trade and sale of natural gas, and in the power industry, the companies said Thursday. E.on Hungaria is concernend by this as well...

Read the article on the Ria Novosti homepage...

28 juillet 2006

Alliance énergétique ou conflit énergétique

medium_Logo_RIA_fr.jpgRia Novosti, notre partenaire avec l'"Académie européenne" dans l'organisation du colloque "Quelle Europe voulons nous?, les 2 et 3 octobre, à Strasbourg, publie un article sur un rapport présenté par "Total" et "l'Institut de prévisions économiques" (Académie des sciences de Russie) sur le thème: "La Russie et l'Europe: alliance économique ou conflit énergétique".

                                          NOVOSTI-AllianceEnergie.pdf...

                                         

27 avril 2006

Débat sur la Présidence russe au Conseil de l'Europe

Le 18 mai la Russie assurera pour six mois la présidence du Conseil de l'Europe. Henri de Grossouvre anime aujourd'hui, jeudi 27 avril à 12.30 à la brasserie l'ancienne douane à Strasbourg un débat organisé par le Club de la Presse sur la présidence russe du Conseil de l'Europe avec le représentant permanent de la Russie auprès du Conseil, monsieur Alexandre Orlov, et monsieur Vladimir Korotkov, Consul général de Russie à Strasbourg.

Il est encore possible de s'inscrire auprès du Club de la presse > awessang@club-presse-strasbourg.com

René van der Linden, président de l'Assemblée Parlmentaire du Conseil de l'Europe souhaite la redéfinition d'un nouveau partenariat entre la Russie et l'Europe: "PACE President calls for a new impetus for a Europe-Russia partnership."

24 janvier 2006

Strasbourg: Conférence débat sur la Russie et l'Europe

Le Mouvement Européen Alsace et les Jeunes Européens Strasbourg vous invitent à une conférence-débat: Jeudi le 26 janvier 2006 à 18H30 , à l'Institut d'Etudes Politiques de Strasbourg (47, avenue de la Forêt-Noire)

Relations Europe-Russie: état des lieux et perspectivesmedium_russie..4.gif

avec la participation de : Vladimir KOROTKOV, Consul de Russie à Strasbourg et Henri de GROSSOUVRE, Directeur du Forum Carolus, auteur spécialiste des relations stratégiques euro-russes.

Après un exposé par chacun des intervenants, tous deux se prêteront à un échange avec l'auditoire. Entre les relations de la Russie avec les nouveaux membres de l'Union européenne, les récentes difficultés liées à l'énergie ou encore le partenariat europeo-medium_logo_carolus.12.jpgrusse dans l'espace, voici autant d'aspects qui jouent dans les relations avec notre puissant voisin de l'Est et qui feront l'objet du débat de jeudi soir. L'entrée est libre.