Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 septembre 2013

Allemagne, la rupture ?

Une Allemagne néo nationaliste ?


DSC_0620 - Copie.JPG

Alain Favaletto, trésorier du Forum Carolus, vient de signer un livre aux éditions de l'Harmattan sur le néo-nationalisme allemand. Nous n'avons pas encore lu ce livre qui ne sera disponible que d'ici quelques jours mais nous nous réjouissons qu'un membre du bureau du Forum Carolus dont nous connaissons les qualités et le sérieux enrichisse un débat important pour l'avenir de l'Europe. Pour avoir eu des discussions avec l'auteur, il est très vraisemblable que nous ne serons pas d'accord sur tout mais il est très important que des sensibilités différentes soient représentées au Forum Carolus, il s'agit là du gage de notre liberté.

Formé à Sciences po Strasbourg, Alain Favaletto a étudié également la Gestion (DESS), l’Histoire contemporaine (DEA) à Strasbourg et les Finances publiques (DEA Paris 2). Lieutenant-colonel de réserve sous contrat jusqu’à 2012, décoré du mérite à titre militaire, ancien expert à la Commission européenne à la direction des relations extérieures, il est aujourd’hui cadre financier et réside en Allemagne. Il est aussi chanteur lyrique et fondateur de l'association Cantores Rhenani, association présidée par notre ami Alain Boos.

HPH

* * *

angela-merkel_2-420x315.jpgJusqu’aux années 90, l’Allemagne apparaissait comme un partenaire fiable et honnête. Les attitudes agressives n’étaient que souvenirs égarés dans 150 ans d’une histoire turbulente. Cependant, après la réunification (1990), l’Allemagne a renoué avec un sentiment national très fort. Celui-ci se mue dorénavant en une affirmation de primauté en tout domaine. Le redressement économique du pays ces dernières années, aussi soudain qu’inattendu, allié à la crise de l’euro, réactualise en Allemagne l’idée flatteuse d’une supériorité de principe. De vieux réflexes refont surface. L’intérêt exclusif du pays submerge les digues du partenariat européen. Les « Besserwisser », ceux qui savent mieux, refont surface dans la presse, dans les mondes politiques, fussball-fans-540x304.jpgéconomiques. L’aspect des discours reste soyeux, mais le fond s’est durci, la pensée se raidit. Ce néo-nationalisme qui ne dit pas son nom sera-t-il compatible avec la coopération en Europe ? D’où proviennent et quelle nature recèlent ce dévergondage émotionnel et cet amour de soi ? Ce livre tente de répondre à ces questions.

 

SOMMAIRE

CHAPITRE I - Les enjeux de l’histoire

1 - Le rêve impérial

2 - Le rêve identitaire

3 - Le rêve d’unité

CHAPITRE II - Trois aspects de la politique allemande actuelle

1 - Suprémacisme et nationalisme en Allemagne : le retour

2 - L'échiquier politique et son rapport à l'Europe

3 - La crise de l’europe : catastrophe finale ou renaissance ?

CHAPITRE - III : Perspectives européennes

1 - La relation franco-allemande

2 - Ein deutsches Europa ?

 

Présentation du livre par l'éditeur et bon de commande

Commentaires

Tengo un cupón descuento para el cybermonday. He conseguido una suegra al 70% de descuento. Si te la quedas para siempre, te la envían con un 100% de descuento

Écrit par : antonioBafe | 02 décembre 2014

He recibido un descuento para el cybermonday. Te dan una suegra al 66% de descuento. Si te la quedas en tu casa, te la ofrecen con un 100% de descuento

Écrit par : antoniobot | 02 décembre 2014

Les commentaires sont fermés.