Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 novembre 2009

Réferendum populaire suisse: Interdiction des minarets

Aujourd'hui dimanche, les Suisses ont voté par réferendum à une large majorité (57,5%) pour que l'interdiction de la construction des minarets soit inscrite dans la constitution. Le parti "Union du Centre" (UDC) était à l'origine de ce référendum. Sur ses 8 millions d'habitants, la Suisse compte 400.000 musulmans principalement originaires de Turquie et d'ex-yougoslavie, 200 mosquées et 4 minarets. En revanche, l'initiative  populaire du groupe "Initiative pour une Suisse sans armée" a quant à elle été rejetée par 68,2% des votants.

Le vote le plus élevé contre les minarets a été enregistré par "Appenzell Rodhes-Intérieur" (71,5%), devant Glaris (68,8%) et le Tessin (68,1%). Ce référendum a été observé avec attention par toute l'Europe. La presse européenne va commenter abondamment le choix des Suisses à partir de demain et relancer un débat délicat et controversé au sein de l'Union Européenne.

L'affiche provocante qui a suscité un débat agité chez nos voisins Suisse:

minarett_SVP20091008101643.jpg

Quelques titre à 23h:

Zeit online : "Der Schweizer Wähler will sich gegen Überfremdung wehren"

Bieler Tagblatt: "Ein Hurrah für die Schweiz in Dänemark"

NZZ online: "Applaus vom rechten Rand Europas"

Libération: "Les minarets suisses se fracassent sur la démocratie directe"

Die Presse: "Wie man erfolgreich Ängste schurt"

Kurier: "Klare Front gegen Minarette"

Le Figaro: "Minarets: Xavier Bertrand ambigu"

Pierre Ersetzt

25 novembre 2009

Première conférence annuelle des Eurodistricts du Rhin Supérieur

Kooperationsperimeter_im_Oberrhein.jpg

La première conférence annuelle des Eurodistricts du Rhin Supérieur s'est tenue le jeudi 5 novembre 2009.

Les quatre Eurodistricts de cette région étaient représentés par: Monsieur Harster pour l'Eurodistrict Regio-Pamina, Monsieur Roland Ries, Maire de Strasbourg pour l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, Madame Störr-Ritter pour l'Eurodistrict Freiburg-Colmar ainsi que Monsieur Ueberschlag pour l'Eurodistrict trinational Bâle-Mulhouse. Comme l'a très bien souligné Monsieur Becker, président de l'Eurodistrict Regio-Pamina, ces Eurodistricts sont: "divers, complémentaires mais pas concurrenciels [...], il faut aller vers une mise en réseau territoriale.

En effet, certains Eurodistricts sont plus "transfrontaliers" et d'autres pourraient être qualifiés de "territoriaux". En ce qui concerne l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, Monsieur Ries a mis l'accent sur le fait qu'il n'a pas pour seule ambition de coopérer avec l'Ortenau mais: "d'aller vers un système de codécision". Il souhaite "créer un territoire européen à statut particulier pour renforcer notre vocation européenne [...]". La partie française de l'Eurodistrict attend toujours que le gouvernement accorde le statut de GECT à l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau. Côté allemand ce statut a déjà été donné.

Monsieur Ueberschlag a précisé que selon lui: "il n'y a pas de modèle type d'Eurodistrict aujourd'hui". Pour rendre opérant un Eurodistrict il faudrait que les gouvernements acceptent des "transferts de compétences encadrées" a souligné Monsieur Ueberschlag.

 

Fiona Goerg, coordinatrice de projets au Forum Carolus.

 

 

17 novembre 2009

Table ronde à l'ENA: "Quel avenir pour les Eurodistricts?"

Ries l alsace.jpgC'est à l'ENA, le jeudi 12 novembre 2009, que le Forum Carolus à lancé son ouvrage intitulé: "L'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau: la construction de l'Europe réelle".

Monsieur François Gilles le Theule, directeur de l'ENA à ouvert ce débat animé par Monsieur Henri de Grossouvre. Durant toute une après-midi, des personnalités impliquées dans les relations transfrontalières sont intervenues pour animer le débat: Monsieur Roland RIES, maire de Strasbourg, Monsieur François Loos, ancien ministre, député, Madame Andrée Buchmann, vice-présidente de la CUS et conseillère régionale (et vice-présidente du Forum Carolus) ainsi que Madame Delphine Mann, adjointe au maire de Colmar.

A côté d'eux des experts nous ont décrit d'autres Eurodistricts de l'Union Européenne et d'autres formes d'association entre HG ENA DNA 12 nov 09.jpgdes régions frontalières de l'Union Européenne et l'étranger: Monsieur Alain Boos, chargé de mission au Rectorat de l'Académie de Strasbourg qui suit depuis 20 ans les dossiers frontaliers franco-allemands et franco-suisses, Monsieur Marcel Alexandru: Consul Général de Roumanie à Strasbourg ainsi que Madame Martine Camiade: responsable de la formation transfrontalière à l'Institut franco-catalan de l'Université de Perpignan.

Public.JPGD'autres spécialistes ont décrit le fonctionnement des Eurodistricts voisins du Rhin-Supérieur: Monsieur Frédéric Duvinage (Directeur de l'association ETB) a débattu de l'Eurodistrict trinational Bâle-Mulhouse et Monsieur Patrice Harster: directeur de l'Eurodistrict Regio Pamina.

Madame Martine Camiade représentante passionnée et convaincante de l'Eurodistrict Catalan (partie de la Favaletto.JPGCatalogne espagnole et Pyérénées Orientales) nous a présenté les spécificités des relations à l'intérieur d'un Eurodistrict construit d'espaces situés à des échelons spaciaux différents: la petite Catalogne française correspondant au département des Pyrénnées orientales et le nord de la Catalogne espagnole organisé autour de Gerone.

Monsieur Boos a exposé comment fonctionne autour de Genève la coopération entre une ville extérieure à l'Union Européenne et son hinterland français. Il a surtout démontré comment une coopération organique très aboutie avait réussit à dépasser les contraintes d'une association entre des espaces internes et externes à l'Union Européenne.

Monsieur Alexandru, Consul Général de Roumanie, a insisté sur le rôle "créateur de mentalité européennne" des Eurodistricts entre Roumanie et Hongrie à l'intérieur desquels la population est bilingue.

Madame Buchmann a quant à elle insisté sur la dimension écologique de l'Eurodistrict: "il faut mettre l'écologie au coeur de notre stratégie de Andrée Buchmann - 2.JPGdéveloppement" (projet éco-cité, plan climat transfrontalier).

Monsieur Duvinage, qui représentait l'Eurodistrict trinational Bâle-Mulhouse a insisté sur le côté identitaire de l'Eurodistrict:" il faut que les citoyens s'identifient à un Eurodistrict pour qu'il puisse fonctionner".

Le directeur de l'Eurodistrict Regio-Pamina, Monsieur Harster, a souligné la dimension tri-régionale de l'Eurodistrict dont il a la charge (l'Alsace, le Palatinat, le Bade-Wurtemberg). Selon Monsieur Harster, l'acteur le plus important d'un Eurodistrict est le citoyen:"ce citoyen fait et n'attend pas". Une quizaine de micro-projets sont actuellement à l'étude dans l'Eurodistrict Regio Pamina (en matière de culture, de tourisme...).

Madame Mann qui a débattu de l'Eurodistrict Freiburg-Colmar a elle aussi insisté sur l'importance des projets communs: l'Eurodistrict doit être une "plateforme bilingue de projets".

Pour Monsieur Loos, l'Eurodistrict fonctionnera à condition qu'il y ait une volonté d'agir avec les partenaires allemands sur des projets pour lesquels il a esquissé quelques pistes comme par exemple: se situer à la pointe de la réalisation de la voiture éléctrique.

Monsieur Ries, maire de Strasbourg, a souligné que la France attend toujours l'accord de son gouvernement pour attribuer à l' Eurodistrict Strasbourg-Ortenau le statut du GECT.

Eric Maulin 3.JPGComme l'a très bien résumé le professeur Eric Maulin (directeur de l'IHEE et président du comité stratégique du Forum Carolus) dans sa conclusion, trois points se sont dégagés après ces différentes interventions:

-Les micro-projets: cet élément est commun à tous les Eurodistricts, ils sont le reflet de la "méthode des petits pas" préconisée par Jean Monnet.

-La remise en question de la notion de frontière et de souveraineté nationale par les Eurodistricts. En effet les accords de Schengen ont uniquement supprimé les contrôles et non les frontières.

-La spécificité de l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau: Strasbourg abrite les institutions Européennes, ce qui donne une résonnance particulière à l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau. L'on pourrait envisager le futur de Strasbourg comme ville franco-allemande, capitale européenne sur le Rhin...

Fiona Goerg, coordinatrice de projets au Forum Carolus.

Le prochain événement de lancement du livre du Forum Carolus aura lieu le 10 décembre à la villa Schmidt à Kehl: "Kehl: Eckstein des Eurodistrikts Strassburg-Ortenau",  INSCRIVEZ VOUS SANS TARDER auprès de fiona.goerg@forum-carolus.org ou sur la page facebook du Forum Carolus

13 novembre 2009

Le retour d'Antoine WAECHTER

Antoine Waechter.jpgAux régionale de mars 2010 Antoine WAECHTER sera en 2e position sur la liste d'Europe Ecologie dans le Haut-Rhin alors qu'il avait affronté, aux récentes élections européennes, les listes d'Europe Ecologie rassemblées autour de Dany Cohn-Bendit. Antoine Waechter est une des figures marquantes du début de l'écologie politique en France. Il représente aussi une sensibilité naturaliste de l'écologie politique propre à l'Alsace et fortement influencée par nos voisins suisses pour laquelle l'écologie, au delà de la droite et de la gauche ne devrait pas privilégier d'alliances partisanes exclusives. Les Verts ont quant à eux préférés une conquête du pouvoir par une alliance systématique avec les partis de gauche. Elu conseiller régional en 1992, Antoine Waechter avait quitté les verts en 1994 pour créer le Mouvement Ecologiste Indépendant. Les écologistes alsaciens ont durablement marqué le paysage politique national et local. Les présidents conservateurs Marcel Rudloff et Adrien Zeller ont été élus avec l'aide des écologistes alsaciens et les associations environementales alsaciennes sont particulièrement influentes et structurées.

Tandis que Dany le rouge chasse sur les terres du Modem, ce qui n'est sans doute par pour déplaire au locataire de l'Elysée, est on en train d'assister au repositionnement de l'écologie politique? Une dynamique écologique est assurément née aux dernières européennes, ce mouvement de fond bénéficie de la mode du "développement durable" postulant, avec le libéralisme économique, une croissance infinie dans un monde aux ressources limitées. Affaire à suivre nationalement et localement...

Pierre Ersetzt

02 novembre 2009

Quel avenir pour les Eurodistricts?

Le Forum Carolus, le CEES de l'ENA, et leurs partenaires: l'ITIT-RI, l'association RETE-IHEE, le Café Babel,

 l'Association Rhin-Volga et Cantores Rhenani

 

vous invitent à un débat sur les Eurodistricts à l'ENA, avec la participation de:

 

     
 M. Roland RIES, maire de Strasbourg 
 Madame Andrée BUCHMANN, vice-présidente de la CUS 
 M. François LOOS, ancien ministre, député 
 
Roland Ries.jpg

49cac0996dde1_LOGO ENA 2009.jpg

logo carolus.jpg

Inscription impérative avant le 9 novembre auprès de Fiona GOERG: fiona.goerg@forum-carolus.org - 06 30 16 80 72

 

QUEL AVENIR POUR LES EURODISTRICTS ?

 

« Rôle et avenir des Eurodistricts de l'UE : témoignages, comparaisons et échanges de bonnes pratiques »

 

 

 

Jeudi 12 novembre 2009

14h00 – 18h30 

 

CEES de l'ENA- Strasbourg

  

14h00: Ouverture des portes

 

Accueil des participants

M. François Gilles le Theule (Directeur du CEES)

 

14h15: « Le rayonnement international de l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau »

 M. Roland Ries (Sénateur Maire de Strasbourg)

 

15h00: Introduction au débat, animation :

M. Henri de Grossouvre (Délégué général du Forum Carolus)

 

u  

 

Les Eurodistricts du Rhin Supérieur

 

15h15: "La musique: un Eurodistrict de l'esthétisme?"

Tatiana Anlauf (Soprane), Dmitri Antonovitch (Piano), Alain Favaletto (Baryton) et Christian Lorentz (Ténor)

 

15h30: « L’Eurodistrict Mulhouse-Colmar-Fribourg »

Mme Delphine Mann (Adjointe au maire de Colmar)

 

15h45: « L’Eurodistrict trinational de Bâle »

M.Frédéric Duvinage (Directeur de l'association ETB)

 

16h00: « L'Eurodistrict Regio Pamina »

M. Patrice Harster (Directeur de l'Eurodistrict Regio Pamina)

 

16h15: « L'écologie au coeur de la construction de l''Eurodistrict Strasbourg-Ortenau » Mme Andrée Buchmann  (vice-présidente de la CUS et conseillère régionale)

 

u  

16h30 Café

u  

 

D'Espagne en Roumanie : quelques exemples Européens

 

17h00: « L'Eurodistrict de l'Espace Catalan Transfrontalier  »

Mme Martine Camiade (Responsable de la formation transfrontalière à l’Institut franco-catalan, Université de Perpignan )

 

17h15: « Les Eurodistricts, un défi pour la Roumanie »

M. Marcel Alexandru  (Consul Général de Roumanie Strasbourg)

 

17h30: « L’agglomération  franco-valdo-genevoise »

M. Alain Boos (Chargé de mission au Rectorat de l'Académie de Strasbourg, suit les dossiers frontaliers franco-allemands et franco-suisses)

 

17h45: « La dimension internationale de Strasbourg »

M. François Loos  (Ancien Ministre, député du Bas-Rhin, Vice-Président du Conseil Régional d'Alsace)

 

18h00:  Synthèse & conclusion :

Le professeur Eric Maulin (Directeur de l’IHEE, Professeur à l'Université de Strasbourg)

 

 

 

u  

                                  18h15 BUFFET

 

Présentation de la table-ronde :

 

Cette table-ronde s’inscrit dans le cadre du projet entrepris à la fin de l’année 2008 par le Forum Carolus, think tank  européen à Strasbourg : la publication d’un ouvrage collectif sur « L'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau : la construction de l'Europe réelle».

 

Il s’agit à travers cet ouvrage d'ouvrir un débat constructif sur les différents aspects du projet Eurodistrict Strasbourg-Ortenau (historiques, culturels, linguistiques, juridiques, fiscaux, économiques...) en rassemblant les divers acteurs légitimes de la promotion de l'Eurodistrict. Ce livre a également l'ambition de constituer un outil de réflexion et d'action opérationnel au service des exécutifs et des acteurs de l'Eurodistrict CUS-Ortenau, ainsi qu'un modèle de référence à l'échelle européenne pour les autres Eurodistricts.

 

Le Forum Carolus, en partenariat avec le CEES, a souhaité aujourd’hui présenter son ouvrage et l’intégrer dans une problématique plus large  faisant raisonner la dimension à la fois internationale et régionale de la coopération transfrontalière. Ainsi la table-ronde d'aujourd'hui réunit à la fois des contributeurs ayant participé à l’élaboration du livre et des intervenants extérieurs venus apporter un autre éclairage…

 

 

Informations pratiques

Ø  Lieu : CEES

     Centre des Études Européennes de Strasbourg)

                       École Nationale d'Administration           
                      Commanderie St Jean - 1 Rue Ste marguerite           
                      67080 Strasbourg cedex