Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 novembre 2009

Réferendum populaire suisse: Interdiction des minarets

Aujourd'hui dimanche, les Suisses ont voté par réferendum à une large majorité (57,5%) pour que l'interdiction de la construction des minarets soit inscrite dans la constitution. Le parti "Union du Centre" (UDC) était à l'origine de ce référendum. Sur ses 8 millions d'habitants, la Suisse compte 400.000 musulmans principalement originaires de Turquie et d'ex-yougoslavie, 200 mosquées et 4 minarets. En revanche, l'initiative  populaire du groupe "Initiative pour une Suisse sans armée" a quant à elle été rejetée par 68,2% des votants.

Le vote le plus élevé contre les minarets a été enregistré par "Appenzell Rodhes-Intérieur" (71,5%), devant Glaris (68,8%) et le Tessin (68,1%). Ce référendum a été observé avec attention par toute l'Europe. La presse européenne va commenter abondamment le choix des Suisses à partir de demain et relancer un débat délicat et controversé au sein de l'Union Européenne.

L'affiche provocante qui a suscité un débat agité chez nos voisins Suisse:

minarett_SVP20091008101643.jpg

Quelques titre à 23h:

Zeit online : "Der Schweizer Wähler will sich gegen Überfremdung wehren"

Bieler Tagblatt: "Ein Hurrah für die Schweiz in Dänemark"

NZZ online: "Applaus vom rechten Rand Europas"

Libération: "Les minarets suisses se fracassent sur la démocratie directe"

Die Presse: "Wie man erfolgreich Ängste schurt"

Kurier: "Klare Front gegen Minarette"

Le Figaro: "Minarets: Xavier Bertrand ambigu"

Pierre Ersetzt

Commentaires

Les medias , les intellos , ou encore les quelques utopistes restants , reduisent le vote anti minarets à une conviction ou ideologie d extreme droit .
l erreur de ces derniers sera historique, car si l on faisait un referendum européen sur la question il y a de fortes chances pour que les resultats soient similaires dans tous les pays à forte immigration de confession musulmane,
1/je ne pense pas qu il y a en europe 50 à 60 % de la population à l extreme droite
2/il est urgent pour nous d avoir des responsables politiques visionnaires
3/si non la libannisation de l europe est proche
4/definir rapidement nos valeurs de laîcité
4/mieux enseigner l histoire à nos enfants pour ne pas recommencer les erreurs du passé
5/prendre son temps pour ecouter son prochain en un mot:
AIMER

Écrit par : carriere | 30 novembre 2009

Bravo aux citoyens Suisses d’avoir eu le courage de leurs opinions. C’est un joli pied de nez aux sondeurs et fabricateurs d’opinion et de toute façon la suisse se moque du droit Européen (heureux Suisses !!)
Mais cette affaire va bien plus loin que le simple fait d’interdire ou d’autoriser la construction de minarets en Suisse ou ailleurs… Il faut que nous occidentaux réfléchissions de manière urgente à la place que l’on doit donner à cette religion et à tous ses prosélytes.
Il n’est pas question de rejeter des gens qui immigrent d’un pays vers un autre surtout si ceux-ci y viennent dans le seul but de s’y fondre. Le cas des polonais, italiens, espagnols en France et en Suisse en est le plus bel exemple. Une génération après il est impossible à quiconque de les distinguer des autochtones tant par leur comportement social que par leur aspect vestimentaire et par leur implication dans la société qui les a accueillis.
L’Islam et ses adeptes c’est un autre monde. La seule loi qu’ils reconnaissent c’est celle du Coran et de ses appels à l’intolérance et au rejet de tout ce qui n’est pas musulman.
« Ô croyants ! ne prenez point pour amis les juifs et les chrétiens ; ils sont amis les uns des autres. Celui qui les prendra pour amis finira par leur rassembler, et Dieu ne sera point le guide des pervers. (Sourate V, verset 56) ». C’est sûr qu’avec çà ils vont s’intégrer !!
Regardons dans tous ces pays où l’Islam fait sa loi. Iriez-vous faire du tourisme à Médine ou La Mecque villes interdites aux non musulmans ? Boiriez-vous un verre de vin en Arabie saoudite ou au Yémen si vous en êtes passible de prison ? Et que dire de cette chrétienne Algérienne battue et emprisonnée parce qu’elle transportait des bibles pour sa communauté religieuse ?
C’est une pure utopie de penser que cette religion puisse se fondre dans les démocraties occidentales, ses prédicateurs ne le souhaitent pas et ne le veulent pas ; tout ce qu’ils souhaitent c’est petit à petit s’installer et imposer la charia, le hidjab et toutes leurs frusques au nom d’Allah.

Écrit par : pédro | 30 novembre 2009

Saviez vous que a paine deux semaine apres referendum les arabe et autres musulmans ont retire plus que 11.6 miliard de franc... des banques suisse

Écrit par : bingo | 13 avril 2010

"à peine" s'écrit avec un e et non un a et les Arabes une majuscule et un "s"...

Écrit par : dr lexicon | 18 avril 2010

Merci pour l'article. Il est très intéressant.

Écrit par : abs | 24 mai 2011

Les commentaires sont fermés.