Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 octobre 2009

L'histoire linguistique de l'Alsace et l'histoire des langues d'Alsace elles-mêmes

carte_dialectes_Alsace.jpgLa société des amis de la culture bilingue en Alsace organise une exposition-conférence avec pour thème: l'histoire linguistique de l'Alsace et l'histoire des langues d'Alsace elles-mêmes.

L'Alsace, terre de passage, mais aussi de sédentarisation et de mixité se caractérise par une histoire linguistique très riche. S'agissant de langues parlées ou de langues écrites, elles ont été présentes tout au long de l'histoire: le celte, le latin, l'allemand, le yiddish, le lorrain, le franc-comtois, le français et les autres langues issues des immigrations.

C'est cette histoire que l'exposition et la conférence se proposent de présenter. Au-delà d'un simple historique de l'emploi des langues elle présente également l'histoire des langues elles-mêmes, tente d'analyser les raisons pour lesquelles les langues s'installent ou sont installées, vivent ou disparaissent et de même pour lesquelles les Alsaciens avaient intérêt à (re)construire leur certain bilinguisme.

Planning de l'exposition-conférence:

-Rosheim à la médiathèque, du 10/11/09 au 14/11/09.

-Obernai au centre socio-culturel Arthur Rimbaud, du 16/11/09 au 19/11/09.

-Liebfrauenberg, du 18/12/09 au 28/12/09.

-Soultz-sous-Forêts à la Saline, place du Général de Gaulle, du 22/03/10 au 28/03/10.

-Roeschwoog à la médiathèque, du 06/04/10 au 20/04/10.

17:48 Publié dans Histoire | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Très belle et très instructive carte. Je me suis toujours demandé quelles subtilités distinguaient la Babel alémanique de la Babel francique, et je constate que l'oeuvre du grand diviseur est encore plus grande et plus subtile. Dommage que la carte ne soit pas transfrontalière et ne nous instruise pas des distinctions existant de l'autre côté du Rhin. Je suppose qu'elles sont aussi subtiles qu'en Alsace, non?

Écrit par : williamson | 27 octobre 2009

Les commentaires sont fermés.