Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 septembre 2009

L'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau, une préoccupation gouvernementale

GECT.jpg Michel Mercier, ministre de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire est venu le 17 septembre dernier à Strasbourg  signer le contrat Ville, Etat, Région, destiné à soutenir la vocation photo Mercier.jpgeuropéenne de la ville.

 

Monsieur Michel Arnould, journaliste à "L'Alsace" a interrogé le Ministre et lui a notamment explicitement demandé, ce qu'il comptait faire pour améliorer la vie quotidienne transfrontalière, qui comme il l'a souligné: "reste difficile en raison des barrières administratives [...]". Monsieur Mercier a répondu: "Cette question est inscrite à l'ordre du jour du prochain conseil des ministres franco-allemand qui se tiendra après les élections en Allemangne. J'ai l'intention de donner un coup de booster important à ce sujet. En particulier en ce qui concerne l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau pour faire un groupement européen de coopération transfrontalière [...].

C'est le 17 octobre 2005 qu'est né l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau par la signature de la convention du même nom. L'objectif étant de fonder une gouvernance transfrontalière innovante. La réponse de Monsieur Mercier rejoint ce qu'a exprimé le Landrat Scherrer lors de la Table ronde sur l'Eurodistrict du 3 septembre dernier: à savoir créer un Eurodistrict fort et dynamique s'inscrivant dans la logique des groupements de coopération européenne territoriale.

Les ministres français et allemands reportent les discussions sur l'Eurodistrict à l'après 27 septembre prochain (élections au Bundestag), c'est dire l'importance que les deux gouvernements accordent à cette question.

Fiona Goerg, coordinatrice de projets au Forum Carolus.

 

Les commentaires sont fermés.