Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 juin 2009

"Europe à Strasbourg, carrefour de routes notiques"

Doc3.jpgPar MARTINE HIEBEL, mai 2009

Membre du Forum Carolus

EUROPE, que de paroles, dérisoires ou sarcastiques, contradictoires et magiques, tu auras suscitées sur les deux rives du Rhin, puis au-delà sur le continent que tu as pourtant baptisé par deux fois ! Est-ce pour cela que nous trouvons si difficilement tes traces à Strasbourg, que tu disparais si vite des galeries officielles, même européennes, dans des caisses qui t'emmèneront au loin, et que ton motif a tant de mal à demeurer dans cette Communauté Urbaine parmi les noeuds lumineux d'une belle tapisserie âgée d'un quart de siècle ? Tentons donc de prendre par ses CORNES le taureau toujours en vogue au nord et à l'est de la Méditerranée depuis et par-delà les aériennes fresques de Cnossos, le taureau que tu connais bien. Car il en a plusieurs ; laissons la triste corne de brume pour ce que le même nom grec et latin désigne d'abord :

Doc4.jpg

- outre l'appendice défensif de certains mammifères, pouvant même rester fort utile aux pêcheurs portugais, il s'agit aussi

- de l'antenne ornant la proue des premiers navires phéniciens qui sont tes frères,

- des poignées qui permirent de saisir les premiers volumes nés également dans le Croissant fertile,

- et des montants de la fameuse lyre dont la caisse de résonance est tendue de peau de boeuf.

Prenons par les cornes ce taureau polymorphe et polyvalent, même dans notre cité du XXIe siècle, pour t'y héberger avec tendresse, toi notre mère qui fus PRINCESSE en orient afin de nous offrir des aurores toujours neuves : alors, dans l'Union que scelle ton nom, à Strasbourg où nous croyons parfois apercevoir ton sillage, où si souvent les facettes de ta présence scintillent et dansent, de petite Europe deviens la jeune Europe : tends-nous enfin la carte ouverte par tes papyrus comme un charisme rayonnant, comme une charte de fondation fraternelle, comme une feuille de route nouvelle.

« Carrefour de routes notiques » ... Comment attribuer à Strasbourg un titre aussi étrange ?

Pour lire l'intégralité de l'article, cliquez ici...

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

Les commentaires sont fermés.