Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 avril 2009

Projet européen de coopération franco-allemande dans le domaine des composites

L'axe franco-allemand de Recherche et Développement se matérialise à travers les composites.

Document1.jpgComme l'explique le mensuel de l'innovation et des technologies "Industrie et Technologies", le projet européen baptisé Probadur vise à poser les fondements d’une démarche de prévision fiabiliste du comportement de structures mécanosoudées en matériaux composites thermoplastiques à fibres longues (LFTP).

Surtout, il est destiné à initier la coopération binationale dans le domaine des matériaux et constitue l'une des premières concrétisations de l'axe franco-allemand de R&D voulu par les ministères de la recherche des deux pays. Programmé sur trois ans (2008-2010), le projet dispose d'un budget global de 2 M€ financé à part égale par l'Agence française de la recherche (ANR) et le Bundesministerium für Bildung und Forschung.

logo.gifIl réunit  deux Fraunhofer Instituts (ILT Aachen et LBF Darmstadt) et deux Instituts Carnot (Mines et Cetim) et est mené par un consortium comprenant :

  • Deux Laboratoires des Mines (Paris et Douai)
  • Deux Instituts Fraunhofer (ILT Aachen & LBF Darmstadt)
  • Le Cetim (Centre technique des Industries Mécaniques

Le réseau des instituts Carnot a pour mission de développer des partenariats de recherche avec les acteurs socio-économiques (grands groupes, PME, start-up, collectivités territoriales) et de favoriser les transferts de technologies. La Fraunhofer-Gesellschaft est un organisme allemand regroupant plus de 50 instituts répartis sur 40 sites à travers l'Allemagne, ayant pour but de faire avancer la recherche appliquée chacun dans son domaine de spécialisation.

Le projet Probadur a ainsi pour objectifs de :

  • Maîtriser le comportement des composites LFTP du point de vue de la tenue à la fatigue ;
  • Maîtriser la qualité des assemblages structuraux LFTP soudés grâce à des procédés de soudage optimisés :
    • + Comprendre et maîtriser ce qui se passe au niveau des interfaces entre éléments à assembler lors du soudage ;
    • + Appréhender l'impact du procédé d'assemblage sur la tenue à long terme en fatigue des pièces structurelles ;
    • + Développer des procédés de soudage et des façons d'assembler les pièces entre elles.
  • Mettre à disposition des bureaux d'études des méthodes de dimensionnement des pièces structurelles LFTP qui ne soient plus déterministes mais probabilistes pour mieux prendre en compte la spécificité des composites et de leurs procédés de mise en œuvre et d'assemblage par soudage.

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

28 avril 2009

Journée d'information sur les questions transfrontalières - 28 avril 2009

start_infobest.gifInfobest Kehl-Strasbourg organise aujourd'hui une journée d'information sur les questions transfrontalières.

Des représentants du Pôle Emploi, de l'Office allemand du travail (Arbeitsagentur), de la caisse d'allocations familiales du Bas-Rhin, de la Familienkasse d'Offenburg et de la L-Bank, de la CPAM, de la caisse d'assurance maladie allemande AOK, de la direction des services fiscaux, de la Trésorerie générale ainsi que du centre des impôts allemand (Finanzamt) répondront aux questions des usagers de 9h à 12h et de 13h30 à 17h.

Uniquement sur rendez-vous : 03 88 76 68 98 ou 07851 94790 depuis l'Allemagne. La consultation se fait sous forme d'entretiens individuels et gratuits de 20 minutes.

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

27 avril 2009

Conférence à l'APE le 5 mai sur "La condition féminine au niveau communautaire"

La prochaine conférence organisée par l'association RETE-IHEE en partenariat avec l'Association Parlementaire Européenne aura lieu le mardi 5 mai prochain à 19h dans les locaux de l'APE.

26 avril 2009

Appel à projets - concours "On y va - Auf geht's!"

Logo_Robert_Bosch_Stiftung.jpgLa fondation Robert Bosch Stiftung organise un concours en faveur de l'engagement civique franco-allemand et lance un appel à candidature.

Les relations franco-allemandes ne sont pas l'apanage de la classe politique, elles sont aussi et surtout l'affaire des citoyens. C'est pourquoi le concours "On y va - auf geht's !" de la Robert Bosch Stiftung souhaite promouvoir l'engagement collectif de citoyens et bénévoles des deux pays. Il s'adresse aux initiatives citoyennes et organisations d'intérêt général françaises et allemandes (associations, clubs ou organismes socioculturels p.ex.) désireux d'aborder ensemble, de part et d'autre de la frontière, leur quotidien et les questions d'avenir et de réaliser un projet collectif.

15 initiatives franco-allemandes seront retenues et se verront attribuer une aide financière d'un montant maximum de 5000 euros pour la mise en œuvre de leur projet. A la fin du concours, des récompenses de respectivement 5000, 3500 et 2000 euros seront décernées aux trois meilleurs projets.

Achtung!  La date limite d'envoi des candidatures est le 18 mai 2009.

Pour en savoir plus, contacter Nathalie Lerch
Tél. : +49 (0) 7141 9303-20
ideenwettbewerb@dfi.de

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

23 avril 2009

Appel à candidature de l'EMS

Management.jpgL'Ecole de Management de Strasbourg ouvre en septembre 2009 un Master transfrontalier en Administration des entreprises pour développer les échanges commerciaux avec l'Allemagne.

Forte d'une proximité géographique exceptionnelle, d'un réseau de 400 entreprises au sein de la région et de nombreux partenariats professionnels et académiques avec les acteurs outre-Rhin, l'Ecole de Management de Strasbourg entend s'imposer comme une référence en matière de formation aux échanges franco-allemands.

Ce nouveau Master universitaire a pour objectif de former des spécialistes en économie, langue et culture allemande qui maitriseront parfaitement les rouages des échanges avec le premier exportateur mondial et contribueront à leur développement.

Pour en savoir plus, consulter le site de l'EMS avec la plaquette de présentation du Master.

L'EMS lance un appel à candidature : la date limite d'inscription en ligne est fixée au 22 mai 2009.

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

21 avril 2009

GRENZGÄNGER: Das Wunder von Mulhouse

Une "KUNSTHALLE" à Mulhouse !

Par MARTIN GRAFF,

membre du Forum Carolus et contrebandier franco-allemand d'idées

 

Kunsthalle.jpgDas kann ich kaum glauben : Mulhouse, im südlichen Elsass, a baptisé son nouveau centre d'art contemporain ganz officiellement Kunsthalle. Sie wurde von Kultusministerin Christine Albanel eingeweiht.

Je me suis souvent moqué des Alsaciens, die auf ihre Muttersprache verzichten et prétendent même que le dialecte alsacien nichts avec la langue de Goethe zu tun hat.

Raison de plus, um das "semantische Erdbeben", pour employer une expression de Umberto Eco, Autor des Bestellers " Der Name der Rose", zu würdigen. Il s'agit d'une véritable révolution dans les mentalités. Das Ereignis bringt im Elsass die Besserwisser um ihren Schlaf. Wieso ein deutsches Wort um die Kunst zu ehren ?

Die Ministerin a été tellement surprise d'inaugurer en France une "Kunsthalle", et non pas un "centre d'art contemporain", dass sie sich weigerte le Name de Kunsthalle auszusprechen. Elle a justifié son refus durch ihre südwestfranzösische Herkunft. Elle est originaire de Toulouse, wo die Okzitanische Sprache zu Hause ist. Donc elle devrait manifester une plus grande ouverture linguistique.

Lire l'intégralité de l'article paru dans le Badische Zeitung le samedi 4 avril 2009

Le Forum Carolus vient de créer une page sur FACEBOOK, devenez fan du Forum Carolus sur Facebook !

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

20 avril 2009

La "vraie" histoire du drapeau alsacien par Jean-Georges Trouillet

Ebnet Carolus 4 avril 09.JPG

La réunion du comité stratégique du Forum Carolus, organisée le samedi 4 avril dernier dans le château d'Ebnet à Freiburg en Brigsau a réuni une quinzaine de participants venus débattre des questions européennes, alsaciennes et franco-allemandes dans un esprit libre et transfrontalier.

A l'occasion de ces réunions régulières, le Forum Carolus donne la parole aux participants souhaitant présenter leurs activités ou intervenir sur un sujet lié aux thématiques de travail du Forum Carolus (Eurodistrict, bilinguisme, Europe à Strasbourg..). L'objectif est d'échanger, à travers un vrai débat participatif, sur le passé, le présent mais aussi l'avenir de Strasbourg et du Rhin Supérieur, conformément à la double vocation locale et européenne du Forum Carolus en tant que think-tank européen à Strasbourg.

Jean-Georges Trouillet I.JPGJean-Georges Trouillet, auteur du livre "Le drapeau Alsacien" paru aux Editions Bastberg le 20 septembre 2007, a également proposé aux divers participants présents lors de la rencontre un brillant exposé sur le drapeau alsacien "Die wahre Geschichte der elsässischen Fahne und die elsässische Identität". ddd.JPG

M. Erhard Schulz, Stellvertretender Vorsitzender der Badisch-Elsässische Bürgerinitiative zur Innovation Academy, hat seinerseits die Arbeit der Akademie vorgestellt :  „Mit der Innovation Academy grenzüberschreitend in eine nachhaltige Zukunft reisen".

M. Bernd Hatesuer, porte-parole allemand du Bürger Forum Citoyen Eurodistrict , hat  „Die Arbeit des Bürger Forum Eurodistrict : Prinzipien und Ziele" vorgestellt.

Pour tout savoir sur le drapeau alsacien, cliquez ici

 

Sie haben das Wort! La prochaine rencontre aura lieu le samedi 13 juin 2009 à 10h à Neuried, à la frontière franco-allemande. Si vous êtes intéressés, contactez-nous!

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

17 avril 2009

Grand débat sur les élections européennes 2009

L'association strasbourgeoise Café Babel, présidée par Vincent Lebrou, organise le samedi 18 avril 2009 un débat sur le thème des élections européennes en juin prochain.


Visuel élections européennes.jpg

Le débat, animé par Anja Vogel, journaliste spécialiste des questions européennes, se déroulera à partir de 14h dans le cinéma le plus mythique de Strasbourg, à l'Odyssée.



16 avril 2009

FASE II : Cycle 2009 du Forum Académique sur la sécurité en Europe

Venez nombreux participer à cet évènement majeur organisé par l'association RETE-IHEE en partenariat avec l'OTAN et la Ville de Strasbourg le mardi 21 et le mercredi 22 avril 2009. Au programme, 2 jours de conférences et de débats en présence de spécialistes de l'OTAN, de l'OSCE et de l'UE, et d'universitaires, qui se dérouleront à Strasbourg, dans les locaux de l'Institut des Hautes Etudes Européennes (IHEE). Les participants tenteront ensemble de répondre à la question générale posée par ce cycle 2009 : "La communauté transatlantique élargie, une garantie puissante de stabilité?"

Le Forum Carolus, en tant que lieu privilégié de discussion autour des questions stratégiques européennes, participera activement à la première journée de la rencontre à travers une intervention de son directeur, Henri de Grossouvre, sur le thème "Les intérêts stratégiques de la France et de l'UE vis-à-vis des Etats-Unis et de la Russie au sein d'une Alliance redéfinie" (mardi 21 avril à 11h45, voir dans interventions duForum).

Doc2.jpgLe Forum Académique sur la Sécurité en Europe (F.A.S.E.) est un projet mis en place par l'Association RETE-IHEE en collaboration avec l'Institut des Hautes Études Européennes de Strasbourg. Il vise à rendre accessible au grand public les problématiques liées au concept de « sécurité » en Europe, tout en favorisant une réflexion académique sur ce thème qui est transnational et interdisciplinaire. Dans le cadre privilégié de Strasbourg, capitale démocratique de l'Europe, FASE répond à l'attente du grand public de comprendre les Organisations et Institutions internationales responsables de la sécurité du continent européen, garantes de la paix et des droits de l'Homme, face aux défis des relations internationales contemporaines.

Pour en savoir plus et s'inscrire, cliquez!

Voir également l'affiche 2009

Le Forum Carolus vient de créer une page sur FACEBOOK, devenez fan du Forum Carolus sur Facebook !

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

15 avril 2009

Le (futur) nouveau visage du Port du Rhin

Roland_Ries.jpgM. Roland Ries s'était engagé au lendemain du Sommet de l'Otan et des destructions auxquelles celui-ci avait donné lieu dans le quartier du Port du Rhin, à remettre à flot le quartier d'une part et à faire à terme de cette zone délaissée le 2ème quartier européen de Strasbourg.

Les habitants du quartier, qui s'étaient sentis abandonnés par les autorités durant les évènements du week-end et qui réclament aujourd'hui pour la plupart la mise en place d'une commission d'enquête susceptible de leur apporter certains éclaircissements, pourront peut-être en dépit du traumatisme faire contre mauvaise fortune bon coeur grâce aux mesures d'urgence qui leur ont été présentées en personne par le Maire de Strasbourg jeudi dernier, et qui leur seront détaillées lors d'une réunion publique aujourd'hui, mercredi 15 avril à 19h dans le gymnase de l'Ecole du Rhin.

Outre l'action immédiate des services de la CUS intervenus pour sécuriser la zone sinistrée et remettre en service ce qui pouvait l'être (Pharmacie, Abribus..), le Maire de Strasbourg  leur a présenté un plan global de requalification et de développement entièrement tourné vers la transformation et l'amélioration du cadre de vie dans le quartier sur le long terme. Il s'agit véritablement de redonner vie et vitalité au quartier, c'est pourquoi les transports sont au centre de ce plan d'urgence, ainsi que les services publics, la santé, l'éducation ou encore l'enfance.

Roland Ries a également voulu mettre l'accent sur la vocation transfrontalière et bilingue de ce quartier tutoyant la rive allemande du Rhin :  l'école devra y faire figure d'exemple en devenant bilingue, et  devra être capable d'accueillir les élèves allemands souhaitant être scolarisés en France. La Maison de l'Enfance dont la réalisation a été avancée à 2010 intègrera également cette donnée binationale.althorffer.jpg

Rêves d'urbanisme

Certains militent depuis plusieurs années déjà en faveur de la rénovation du quartier du Port du Rhin, fort de son incroyable potentiel. C'est le cas de l'architecte strasbourgeois Gérard Altorffer, membre du groupe d'architectes "Coop-Urba", pour qui l'avenir de Strasbourg se situe incontestablement au coeur de la zone dite du "Triangle du Rhin". Il est l'auteur d'un livre "visionnaire" sur le quartier intitulé "Port du Rhin 2032", présenté en février 2007 à l'Ecole nationale supérieure d'Architecture de Strasbourg. Gérard Altorffer participera aux interventions du Forum Carolus et de l'APR ce vendredi de 15h à 18h au Palais du Rhin.

Pour en savoir plus, cliquez ci

Clarisse Bargain

 

Le Forum Carolus vient de créer une page sur FACEBOOK, devenez fan du Forum Carolus sur Facebook !

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

12 avril 2009

Première rencontre entre le Forum Carolus et l'APR (Association de Prospective Rhénane)

8 interventions et un débat sur l'EURODISTRICT organisées par le Forum Carolus et l'APR

au Palais du Rhin

palais du Rhin_jpg.jpgLe vendredi 17 avril prochain de 15h à 18h, le Forum Carolus et l'Association de Prospective Rhénane vont pour la première fois unir leurs forces et mettre en commun leur expertise respective lors d'une réunion de travail qui aura lieu au Palais du Rhin, afin de débattre des "Eléments de prospective pour l'Eurodistrict".

L'institution qui s'est récemment dotée d'un cadre juridique stable adopté à l'occasion du Conseil de l'Eurodistrict le 26 mars dernier sera au coeur des interventions programmées par les deux associations. Les participants aborderont l'ensemble des problématiques diverses liées à cet espace en particulier, aussi bien urbanistiques que juridiques ou encore logistiques, de manière à ouvrir un débat critique susceptible de faire émerger une synthèse constructive et - pourquoi pas - des propositions concrètes pour l'avenir de l'espace rhénan..

 

logo carolus.jpgCette rencontre s'inscrit dans le projet majeur actuel du Forum Carolus, qui prépare avec ses partenalogo-apr.jpgires la publication d'un livre sur l'Eurodistrict Grand Strasbourg-Ortenau, à paraître en septembre 2009. Le savoir-faire particulier de l'Association de Prospective Rhénane en matière de prospective est à même de soutenir et de nourir les réflexions du Forum Carolus sur l'Eurodistrict, qui souhaite à travers cet ouvrage collectif rassemblant les divers acteurs légitimes de la promotion de l'Eurodistrict ouvrir un débat constructif et constituer un outil d'action opérationnel au service des exécutifs et des acteurs de l'Eurodistrict CUS-Ortenau, ainsi qu'un modèle à l'échelle européenne pour les autres eurodistricts.

Cette réunion est également conçue de manière à permettre aux différents acteurs invités à contribuer au projet de livre du Forum Carolus de confronter leur réflexion à celle des autres et de s'ouvrir aux approches diverses liées à cet espace.

M. Vincent Horvat, directeur de la Maison de l'Emploi et de la formation du bassin de Strasbourg abordera par exemple la question des métiers émergents de la grande distribution et du commerce dans l'Eurodistrict. M. Raymond Woessner, géographe à l'Université de haute-Alsace, parlera du positionnement de l'Eurodistrict au regard des différentes échelles spatiales euro-rhénanes.

Pour en savoir plus et s'inscrire à la réunion :

Voir le programme détaillé de la réunion

Voir le projet "Eurodistrict" du Forum Carolus

Le Forum Carolus vient de créer une page sur FACEBOOK, devenez fan du Forum Carolus sur Facebook !

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

10 avril 2009

Entretien de Bruno Le Maire avec le Figaro le 8 avril 2009

81213-BLM-PassationPv450-3-e8e50.jpgBruno Le Maire, Secrétaire d'État aux Affaires européennes, et Secrétaire général pour la coopération franco-allemande, répond aux questions de Pierre Rousselin pour le Figaro le 8 avril 2009. L'occasion de faire un point sur le couple franco-allemand...

Quel bilan faites-vous pour l'Europe du G20 et du sommet de l'Otan ?
Bruno Le Maire - Un bilan positif, à la fois pour l'Europe et pour le couple franco-allemand, qui a joué un rôle absolument décisif. Au G20, la détermination et l'engagement du président de la République comme l'unité de la France et de l'Allemagne ont fait la différence. Quant au sommet de l'Otan, il s'est tenu sur les deux rives du Rhin. C'est un beau symbole d'unité entre les pays de l'Alliance.

Ce moment privilégié de la relation franco-allemande peut-il se prolonger ?
Bruno Le Maire - La preuve est faite qu'un accord entre Paris et Berlin est indispensable pour que l'Europe pèse face aux États-Unis et à la Chine. A l'avenir, maintenons au plus haut niveau cet élan : la chancelière et le président de la République y sont déterminés. Il faut aussi un travail technique quotidien. Deux groupes de travail franco-allemands, l'un sur l'automobile, l'autre sur l'énergie, ont été mis en place. Enfin, entre la France et l'Allemagne, il est important que nous définissions ensemble où nous voulons aller dans un monde qui change très rapidement.

La préparation du G20 a permis de progresser dans la coordination économique entre la France et l'Allemagne. Y-a-t-il là matière à de nouvelles avancées ?
Bruno Le Maire - Sur la régulation financière, l'encadrement des fonds spéculatifs, la liste des paradis fiscaux, la question des rémunérations, nous avions les mêmes positions. Mais nous pouvons aller plus loin. Je rappelle que le dernier Conseil des ministres franco-allemand a ouvert la voie à une coordination des politiques économiques entre la France et l'Allemagne.

london_summit_2009.1238398988.jpgConcrètement, comment se met en place cette coopération économique ?
Bruno Le Maire - Si nous prenons une décision de politique économique importante en France, nous en informerons l'Allemagne et nous l'étudierons ensemble. De la même manière, l'Allemagne agira en concertation étroite avec la France. Cela doit servir d'impulsion à la constitution d'une politique économique et d'une politique industrielle européennes dans les dix années à venir. Le travail qui est fait par la France et l'Allemagne doit être fait au service des vingt-sept Etats membres de l'Union européenne.

Les Allemands ont-ils levé leurs objections à une gouvernance économique européenne ?
Bruno Le Maire - En réalité, c'est la coordination de nos politiques économiques.

.........

Lire la suite

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

Le Forum Carolus vient de créer une page sur FACEBOOK, devenez fan du Forum Carolus sur Facebook !

 

08 avril 2009

4 avril Strasbourg brûle: où est la police?

Le Forum Carolus vient de créer une page sur FACEBOOK, devenez fan du Forum Carolus sur Facebook !

Strasbourg brule - photo H de Grossouvre 6 avril 09.JPG


alliot-marie2.jpg

Le samedi 4 avril a eu lieu à Strasbourg la plus importante manifestation anti-OTAN du sommet de Strasbourg-Kehl. Un bâtiment se Roland Ries.jpgtrouvant dans le quartier du port du Rhin, juste avant l'ancienne douane et dans lequel se trouvait un office de tourisme et une pharmacie et en face un hôtel Ibis, et un troisième bâtiment: l'ancienne douane, ont entièrement brûlés. Le lendemain, dimanche 5, alors que madame Alliot-Marie (photo de gauche) annonçait 300 interpellations, le maire de Strasbourg, Roland Ries (photo de droite), souligne pour sa part que les habitants du quartier ont eu l'impression d'être abandonnés. Le surlendemain, lundi 6 avril, Robert Herrmann, (photo en bas à gauche) 1er adjoint au maire de Strasbourg et responsable de l'organisation du sommet de l'OTAN, lors d'un interview matinal sur Radio Bleu demandait au représentant du pouvoir central, le préfet  Jean-Marc Rebière d'éclaircir des faits dont le déroulement demeure incompréhensible.  A l'antenne de Radio Bleu, Robert Herrmann a aussi rappelé que le préfet, lors de la préparation du sommet, était peu enclin à la coopération et mettait régulièrement en avant son "autorité". Selon le secrétaire national du syndicat de police alliance, Eric Mildenberger, les priorités sécuritaires définies par l'autorité préfectorale et le ministère de l'intérieur étaient: "la protection du sommet de l'OTAN et l'encadrement de la manifestation officielle" (DNA / pages région / mardi 7 avril). Selon certaines sources citées par les DNA du même jour, les policiers et les pompiers (alors qu'ils s'employaient à éteindre les flammes de l'hotel Ibis!) ont été appelés au centre ville puis ont été renvoyés vers le port du Rhin et sont arrivés bien évidemment trop tard.

Quelques heures plus tard, lundi soir, le préfet Rebière s'expliquait à l'occasion d'une conférence de presse: "Il fallait rassembler suffisamment de forces de l'ordre pour pouvoir intervenir sans mettre en difficulté les policiers et les pacifistes" (DNA 7 avril). Et les DNA de commenter la photo des forces de l'ordre casquées: "Certains fonctionnaires présents en bordure, lors de la destruction du poste frontière, ont demandé immédiatement l'autorisation d'intervenir. Autorisation refusée".

Les élus verts de la ville de Strasbourg dont certains ont participé pacifiquement à la manifestation anti-OTAN ont quant à eux demandé la mise en place d'une commission d'enquête. Certains élus alsaciens laissent entendre en privé que l'Elysée et le ministère de l'intérieur auraient pu avoir intérêt à laisser faire les casseurs pour décrédibiliser les manifestations anti-OTAN.

Etonnamment, dans l'Hôtel Ibis qui a été pillé puis brûlé (grande photo en haut) étaient hébergés des gendarmes dont on n'a pourtant pas vu le bout du nez. Certes les casseurs professionnels avait leur cagoules noires dans des sacs à dos et se sont ensuite rapidement changés sur place après avoir brûlé leur tenues noires. La veille, le vendredi 300 interpellations avaient eu lieu dans un quartier périphérique de Strasbourg où se trouvaient le village anti-OTAN.

Robert Herrmann.jpgDans tout malheur il y a des côtés positifs. La casse a été limité à un petit secteur, n'a pas fait de victimes,  Rebiere.jpget s'est concentrée sur une zone qui a besoin d'un grand ravalement. L'ancienne douane ressemblait plus à un poste frontière soviétique des années staliniennes les plus sombres qu'au carrefour franco-allemand d'une capitale européenne moderne. Le moment est enfin venu de prendre en main rapidement le réaménagement de cette zone frontalière dont le potentiel inouï pour Strasbourg mais aussi pour l'Eurodistrict reste à ce jour encore inexploité. Il est temps d'avoir un "Gesamtkonzept" pour cette zone qui tôt ou tard deviendra un des centres de Strasbourg et de l'Eurodistrict. Aujourd'hui Strasbourg est encore confinée sur l'Ill, demain, la capitale européenne sera à nouveau sur le Rhin. Lentement la ville se déplace vers l'Est. Ce "demain" sera t'il dans 5 ans, 10 ans, ou 50 ans? Cela ne dépend que de la volonté des Strasbourgeois et de ses élus. Le Forum Carolus pense quant à lui qu'il est dans l'intérêt de la capitale européenne de la France et dans l'ordre des choses que nous puissions dire  le plus rapidement possible "Strasbourg am Rhein" et "Eurodistrict am Rhein" !

Le maire de Strasbourg, Roland Ries, accompagné d'une délégation du conseil municipal sera reçu prochainement par le président de la République. Il entend lui présenter la facture. Cela pourrait se faire par une réévaluation du contrat triennal. Le but du maire de Strasbourg est ambitieux: faire de de cette zone délaissée le 2e quartier européen. Espérons que la République sera généreuse envers la capitale européenne de la France...

Le Forum Carolus vient de créer une page sur FACEBOOK, devenez fan du Forum Carolus sur Facebook !

Batiment pharmacie brule - Strasbourg- Photo H de Grossouvre.JPG


06 avril 2009

Obama demande à l'UE d'intégrer la Turquie !

Sourire Obama.jpg

L'UNILATERALISME AVEC LE SOURIRE...

Obama sarkozy.jpg

"L'unilatéralisme avec le sourire", tel est le titre de la dernière étude du Comité d'Etudes des relations franco-allemandes (CERFA) de l'Ifri (Institut Français des Relations Internationales) sur les relations germano-américaines. " Le célèbre Institut nous met en garde: "Il serait cepandant naïf de présumer que le caractère unilatéraliste de la politique américaine aurait pour autant disparu". Le nouvel habillage de la politique de Washington ne s'applique cependant pas à la seule Allemagne mais à toute l'Europe.

24h après la réintégration de la France dans le commandement militaire intégré de l'OTAN dont le principal artisan est Nicolas Sarkozy, le président Français et le président Obama s'opposent frontalement sur l'intégration de la Turquie dans l'Union Européenne. Le président américain, comme ses prédécesseurs avant lui, a affirmé à Prague puis en Turquie le soutien de Washington à la candidature turque à l'UE. Mais il est le premier à se faire aussi insistant. Le grand écart devient périlleux: les opinions publiques européennes et les gouvernements européens sont majoritairement contre l'entrée de la Turquie dans l'Union et l'opinion publique turque a compris depuis longtemps que la Turquie n'était pas la bienvenue en Europe. D'ailleurs les réformes turques exigées par Bruxelles sont au point mort depuis 2004. Le premier ministre Erdogan, issu d'un parti politique religieux et conservateur, si cela ne tenait qu'à lui, s'opposerait à l'entrée de la Turquie dans l'Europe. La disproportion entre une Europe qui ne veut pas de la Turquie et une Turquie qui ne veut pas de l'Europe et la lourde insistance d'un pays tiers affaibli par la fin du système libéral américano-centré attise d'ailleurs le courage des gouvernements des pays les plus concernés. L'Allemagne de madame Merkel et la France de Nicolas Sarkozy, par ailleurs tous deux très atlantistes, n'ont pas hésité à hausser le ton à la suite des déclarations de Barack Obama à Prague et en Turquie.

Selon Barack Obama, "cela constituerait un signal important à ce pays musulman". Après sa tournée en Europe (Londres, Strasbourg-Kehl, Prague), Barack Hussein Obama est arrivé en Turquie dimanche soir. Le soutien d'Obama à la Turquie est moins motivé par son enfance Turquie Islam.jpgmusulmane (il s'est converti enfant au christianisme) que par les intérêts stratégiques des Etats-Unis. La Turquie, alliée fidèle de Washington, où naissent d'ores et déjà plus d'enfants chaque année qu'en France et en Allemagne réunies, pèserait au XXIe siècle de manière décisive sur le destin des Européens si jamais elle était intégrée à l'Union, ce qui reste improbable. Mardi, à Istanbul, le président Obama rencontrera des dirigeants religieux et visitera plusieurs mosquées.

Lors du sommet de l'OTAN de Strasbourg-Kehl, le président turc a été obligé d'accepter le danois Anders Fogh Rasmussen comme nouveau secrétaire-général de l'OTAN malgré une opposition turque violente ramenée à la raison par la force de conviction de la chancelière Merkel et de Silvio Berlusconi avec lequel le président turc à longuement parlementé. Le nouveau secrétaire-général danois de l'OTAN avait notamment apporté son soutien à un journal qui avait publié les caricatures de Mahomet en 2005. Raison pour laquelle, sans doute, Barack Obama insiste t-il maintenant sur la nécessité d'intégrer la Turquie à l'Union Européenne...

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus

Le Forum Carolus vient de créer une page sur FACEBOOK, devenez fan du Forum Carolus sur Facebook !

03 avril 2009

Lettre à M. Borloo sur le GCO

Lettre à M. Borloo ministre de l'écologie et du développement durable

Par Jean-Philippe Antoni, membre du Forum Carolus Docteur en géographie, Maître de conférences en aménagement et en urbanisme, Chargé de cours à l’école d’architecture de Strasbourg.

 

Photo 27.jpgMonsieur le Ministre,

Retenu depuis 2002 dans les schémas multimodaux des services collectifs de transport, le Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO ou A355) a été reconnu d'utilité publique en 2007. Cette deuxième rocade de contournement devrait être mise en service en 2012, avec comme objectif de désengorger l'agglomération strasbourgeoise, notamment l'A35 actuellement saturée aux heures de pointe, d'améliorer les liaisons entre les villes moyennes (Sélestat, Molsheim, Obernai, Saverne et Haguenau) et de renforcer leur attractivité[1], sans toutefois contribuer à favoriser un étalement urbain déjà très important dans le Bas-Rhin.[2] Si ces objectifs vertueux correspondent globalement aux préconisations des Grenelle de l'environnement, on peut douter, dans le détail, qu'ils pourront effectivement mettre en œuvre un développement durable du territoire, et questionner la solution du GCO aujourd'hui présentée comme une réponse unique à la problématique des transports régionaux.

En effet, si le GCO apparaît de prime abord comme une mesure de bon sens, il n'est pasDiapositive1_m.jpg évident qu'il renforcera in fine les attractivités locales, ni même qu'il contribuera réellement à fluidifier le trafic de manière significative, encore moins qu'il n'amplifiera pas l'étalement urbain. Car si la solution semble efficace à court terme, elle peut s'avérer fortement contre-intuitive à moyen terme, et finalement contre-productive à long terme. Cette position, dont l'argumentaire constitue l'objet de ce courrier, est construite sur un double constat : le GCO conforte un transport routier dont le développement est néfaste sur le plan environnemental et économiquement contraint à moyen terme, en même temps qu'il pérennise des modes de vie éclatés et socialement discriminant à long termes...

Lire l'intégralité

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus



[1] Cf. http://www.alsace.equipement.gouv.fr

[2] Cf. L'écho du foncier, n°3, DRE Alsace, décembre 2008

 

01 avril 2009

Construction d'une salle d'athlétisme commune Strasbourg-Offenburg

Strassburg beiteiligt sich an Sporthalle in Offenburg !

tomi-ungerer lunettes.jpg

Edith Schreiner.jpgDes projets concrets d'infrastructures commencent à voir le jour au sein de l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau. La ville de Strasbourg va participer au financement d'une salle d'athlétisme à Offenburg. Ce projet a été annoncé le vendredi 27 mars à Baden-Baden par le maire de Strasbourg, M. Roland Ries, pendant un débat avec M. Adrien Zeller et M. le Landrat de l'Ortenau Scherer lors du 2e symposium Pierre Pflimlin organisé par M. Christian Frietsch journaliste et éditeur de Good News Baden Baden" autour de 200 décideurs politiques et économiques du Rhin supérieur réunis au Brenners Park Hotel de Baden-Baden et auquel participaient quatre membres du Forum Carolus (M. Eric Langumier, Madame Marie-Dominique Spitz, Mlle Clarisse Bargain, et M. Henri de Grossouvre).

La décision de construire une salle d'athlétisme commune au sein de l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau avait été prise leichtathletik.jpgla veille par M. Jacques Bigot et M. Roland Ries lors du Conseil de l'Eurodistrict. Selon le maire d'Offenbourg, madame Edit Schreiner (photo de gauche): "La salle d'athlétisme sera réalisée sous la forme d'un projet commun franco-allemand. Non seulement nos athlètes auront pour la première fois des moyens d'entrainement couvert sur place mais en plus les sportifs français et allemands pourront utiliser ensemble cet équipement".

Offenburg heute (Mittelbadischepresse) soulignait pour sa part: "Ries betonte, dass er dieses Projekt als erste gemeinsame Infrastrukturinvestition des Eurodistrikts Strasbourg-Ortenau betrachte. (...) Dies ist ein sichtbares Zeichen für die gute zusammenarbeit bei uns in Eurodistrikt."

Lire le communiqué de presse de la CUS

Strassburg beteiligt sich an Sporthalle (Offenburg heute / Mittelbadischepresse)

 

Consultez aussi l'Agenda du Forum Carolus & l'agenda des partenaires du Forum Carolus