Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 avril 2009

Lettre à M. Borloo sur le GCO

Lettre à M. Borloo ministre de l'écologie et du développement durable

Par Jean-Philippe Antoni, membre du Forum Carolus Docteur en géographie, Maître de conférences en aménagement et en urbanisme, Chargé de cours à l’école d’architecture de Strasbourg.

 

Photo 27.jpgMonsieur le Ministre,

Retenu depuis 2002 dans les schémas multimodaux des services collectifs de transport, le Grand Contournement Ouest de Strasbourg (GCO ou A355) a été reconnu d'utilité publique en 2007. Cette deuxième rocade de contournement devrait être mise en service en 2012, avec comme objectif de désengorger l'agglomération strasbourgeoise, notamment l'A35 actuellement saturée aux heures de pointe, d'améliorer les liaisons entre les villes moyennes (Sélestat, Molsheim, Obernai, Saverne et Haguenau) et de renforcer leur attractivité[1], sans toutefois contribuer à favoriser un étalement urbain déjà très important dans le Bas-Rhin.[2] Si ces objectifs vertueux correspondent globalement aux préconisations des Grenelle de l'environnement, on peut douter, dans le détail, qu'ils pourront effectivement mettre en œuvre un développement durable du territoire, et questionner la solution du GCO aujourd'hui présentée comme une réponse unique à la problématique des transports régionaux.

En effet, si le GCO apparaît de prime abord comme une mesure de bon sens, il n'est pasDiapositive1_m.jpg évident qu'il renforcera in fine les attractivités locales, ni même qu'il contribuera réellement à fluidifier le trafic de manière significative, encore moins qu'il n'amplifiera pas l'étalement urbain. Car si la solution semble efficace à court terme, elle peut s'avérer fortement contre-intuitive à moyen terme, et finalement contre-productive à long terme. Cette position, dont l'argumentaire constitue l'objet de ce courrier, est construite sur un double constat : le GCO conforte un transport routier dont le développement est néfaste sur le plan environnemental et économiquement contraint à moyen terme, en même temps qu'il pérennise des modes de vie éclatés et socialement discriminant à long termes...

Lire l'intégralité

Consultez aussi l'agenda des partenairesl'agenda du Forum Carolus



[1] Cf. http://www.alsace.equipement.gouv.fr

[2] Cf. L'écho du foncier, n°3, DRE Alsace, décembre 2008

 

Commentaires

We love M. Antoniiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Écrit par : Kiff | 07 janvier 2010

He encontrado un cupón para el cybermonday. He conseguido una suegra al 50% de descuento. Si te la quedas contigo, te la mandan con un 100% de descuento

Écrit par : antonionona | 03 décembre 2014

Les commentaires sont fermés.