Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 mars 2009

La pétition anti-strasbourg : analyse des résultats

troydavis.jpgDepuis le 15 janvier dernier (date de cloture) et après plusieurs mois de campagne, le résultat des signatures de la déclaration anti-strasbourg est maintenant connu.

Le projet de déclaration écrite visant à supprimer le siège du Parlement européen à Strasbourg avait été soumis par le camp anti-Strasbourg au Parlement européen en 2008. Le Conseil municipal de Strasbourg n'avait pas tardé à réagir en adoptant lundi 22 septembre 2008 à l'unanimité une motion « demandant instamment que les traités internationaux faisant de notre ville le siège officiel du Parlement européen, soient respectés » et « que l'ensemble des travaux du Parlement se déroulent à Strasbourg ». (voir la déclaration de Roland Ries sur le blog du Forum Carolus)

Vous trouverez ici les chiffres ainsi qu'une analyse des résultats menée par l'association Pour la démocratie européenne, portée par Troy Davis, qui mène une campagne indépendante d'information et de lobbying pour maintenir le siège du Parlement à Strasbourg depuis 2006. La pétition a finalement récolté 36% des voix des députés au lieu des 50% nécessaires à son adoption. "Néanmoins, une analyse précise de ce résultat est vitale car la situation est plus grave que les chiffres ne le disent. Elle nous aidera de cette manière à mieux cerner nos adversaires et donc à trouver des arguments plus pertinents pour Strasbourg".

L'analyse permet en effet de faire émerger les tendances à la fois par pays et par groupe politique (dix pays  et deux groupes politiques, les Libéraux et les verts apparaissent en majorité anti-Strasbourg), et de mettre en évidence certaines contradictions, notamment entre la philosophie officielle du groupe politique et la proposition de centraliser les institutions. Comme le remarque Troy Davis, les Verts, qui sont historiquement favorables à la décentralisation, sont en tête du peloton anti-Strasbourg, faisant courir un risque bien connu à tous les citoyens européens : celui de la concentration du pouvoir contraire aux règles de bonne gouvernance communément admises aujourd'hui. De plus, les initiateurs du projet ont pour la plupart moins de 40 ans, il s'agit avant tout pour eux "d'exister" à travers cette initiative controversée.

L'Association Pour la démocratie européenne s'est récemment réunie à Kehl, en présence de Troy Davis, Norma Serpin, Petra Drevillon, ou encore Josef Fuckerieder, pour définir une stratégie destinée à contre-attaquer sur le terrain des détracteurs de Strasbourg et du "mythe des 200 millions d'euros". L'association préfère quant à elle rester dans les champs historiques et politiques, qui justifient à eux seuls le rôle actuel de capitale que joue Strasbourg sur la scène européenne..

La question est simple : faut-il privilégier l'Europe économique en recherchant des gains de productivité à travers de sordides calculs "d'épiciers" ou bien faut-il tirer les leçons de la crise financière actuelle et tenter de réaffirmer l'Europe politique? Strasbourg doit conserver son rôle de gardienne des valeurs européennes; peut-être le faible taux des partisans de la rationalisation pro-Bruxelloise (seulement 36%)  appuie-t-il secrètement un changement de paradigme rendu nécessaire et visible par la crise.

Les arguments des anti-Strasbourg s'abritent derrière une prétendue objectivité basée sur les chiffres. Troy davis considère qu'un tel raisonnement est tendancieux car s'il s'agit vraiment de ménager l'argent des contribuables, il faudrait pousser le raisonnement à son terme en s'attaquer également à Luxembourg...

Consulter ici les résultats: par groupe politique & par pays.

Lire l'article des DNA de Celia Sampol (Bruxelles) du samedi 7 mars 2009

Consultez aussi l'Agenda du Forum Carolus & l'agenda des partenaires du Forum Carolus

Clarisse Bargain

Commentaires

Bonjour !

Mon CV specialement pour toi... :-)

Mel: deeyjay@wp.pl

Où ? En France, à Strasbourg.
Profession: Étudiant
Etat civil: Célibataire
Avez-vous des enfants? Non, j’en veux deux, trois...
Voulez vous des enfants? Oui, bien sûr, à l’avenir.
Âge : 24 ans
Hauteur: 178 cm
Yeux: yeux marrons
Buvez-vous? Socialement
Fumeur: Non !
Rendez-vous Idéal: Sur une terrasse d'un café , sur une plage, dans un bon restau , prêt d'un lac.

Brève description: Sérieux et attentionné, joyeux et positif.

Comment suis-je? Étudiant, passionné par le beau et le complexe. Oui, bien sûr, je crois dans le potentiel de l'homme à améliorer son sort. Sportif, aventurier, cuisinier aussi à mes heures, j'aime les moments précieux partagés avec ceux que j'aime, le silence d'un ciel étoilé, un feu de cheminée qui chante pour un repas partagé, une baignade dans les eaux profondes de tes yeux... J'aime inventer les futurs et les solutions aux problèmes qui surgissent. J'aime te voir sourire...

A bientot, j'espere!!!

Écrit par : Paul | 12 mai 2009

Les commentaires sont fermés.