Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 février 2009

La promotion de l'Europe à Strasbourg doit changer son fusil d'épaule...

henri mathian.jpg

C'est du moins ce que préconise Henri Mathian, président de l’association strasbourgeoise « Le Cercle de la Cathédrale », dans une interview donnée aux DNA le 25 janvier dernier. Il y présentait sa vision de l'avenir européen de Strasbourg, en écho aux ambitieux projets énoncés pour la ville par Roland Ries pendant sa campagne.

Pour l'actuel maire de Strasbourg, l'Europe est l'un des paramètres principal du destin de la ville, c’est pourquoi il faut œuvrer au renouvellement de la mythologie européenne à Strasbourg, par exemple en élargissant la base essentiellement symbolique sur laquelle reposait jusque là l’identité européenne de la ville, la réconciliation franco-allemande, qui parle peu aux nouvelles générations.

Le renforcement du positionnement européen de Strasbourg passerait donc par la création d’un « Lieu d’Europe », plus que jamais nécessaire, depuis longtemps évoqué par le Cercle de la Cathédrale et décliné à travers de nombreuses appellations porteuses de projets divers. Ce lieu serait ouvert au grand public, pourrait être bâti autour d’une identité, celle de Strasbourg, en tant que capitale des peuples. C'est  du moins le contenu du projet défendu par Henri Mathian.

Cette orientation serait aussi l’occasion d’associer à ce projet des citoyens européens plus concernés et par ailleurs assez largement représentés à Strasbourg, cet empire du « glocal » dont la double dimension régionale et mondiale s’exprime quotidiennement.

Sans le concours de la population, rien de structurant ne pourra se faire, c’est pourquoi le Cercle de la cathédrale a créé un comité de suivi et de soutien destiné à accueillir toutes les formes d'aides et de propositions  formulées pour faire émerger ce projet.

De plus, chacun des pays membres du Conseil de l'Europe, l'organisation paneuropéenne basée à Strasbourg, serait invité une fois par an pendant une semaine dans ce Lieu d'Europe afin d'alimenter et de promouvoir cette nouvelle conscience collective.

Voir également l'allocution de M. Alexis Lehmann au Cercle de la cathédrale de mars 2008.

Contact : Clarisse Bargain, coordinatrice du projet "Eurodistrict" au sein du Forum Carolus.

Les commentaires sont fermés.