Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 mai 2006

Sondage sur le "non"

medium_europeanflag.4.jpgSelon les resultats d'un sondage paru dans les DNA, un an après, les Français restent divisés sur la constitution européenne : 47% d'entre eux se déclarent «insatisfaits» par le non du 29 mai 2005 contre 46% de «satisfaits». Mais 64% des Français pensent que le rejet du traité constitutionnel a affaibli la France en Europe... Autre indication: excepté en Alsace et en Bretagne, les Français estiment être «mal informés» sur l'Europe. [...]

L'auteur constate: Apparemment, les ressorts du vote «non» relevaient d'autres logiques que celle de la place de la France en Europe qui était un argument clé des partisans du «oui». Quelle conclusion tirer de cette étude ? Elle saute aux yeux. Les gens hostiles à toute construction européenne sont relativement peu nombreux. Le désir d'Europe existe mais ne se reconnaît pas dans l'Union européenne actuelle, faute sans doute aussi d'un manque d'informations. Aux hommes politiques et aux instances européennes de réagir en changeant une Union européenne mal comprise et mal aimée.

Source: DNA, le 29 mai 2006

29 mai 2006

Bundeswehr: Opération au Congo

La Bundeswehr participera à une opération au Congo menée par l'Union européenne (UE): elle devra aider au bon déroulement des premières élections libres depuis plus de quarante ans.
La mission EUFOR RD CONGO soutient la mission de maintien de la paix des Nations Unies (MONUC). À ce titre, il a été convenu que la Bundeswehr déploie jusqu'à 500 soldats, hommes et femmes, comme forces d'intervention et jusqu'à 250 soldats comme base de soutien. Il est prévu que l'opération de l'UE se concentre sur Kinshasa. La capitale du Congo est le siège des institutions gouvernementales ainsi que des chaînes publiques de radio et de télévision et, de ce fait, le centre politique du pays. Les forces de la MONUC stationnées dans la capitale sont en nombre limité (environ 1 500 soldats et le quartier général de la mission). Ces forces assurent en première ligne la protection sur le terrain des locaux des Nations Unies.

Source : www.bundesregierung.de

L'avenir de l'Europe

Dans la perspective du Conseil européen des 15 et 16 juin, la présidence autrichienne organise une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères consacrée à l'avenir de l'Europe les 27 et 28 mai à Klosterneuburg (Vienne). > Informations complémentaires...

Fusion d'Arcelor et du russe Severstal

Naissance du N°1 mondial de l'acier

Un champion européen

Pour contrer la tentative de rachat hostile du géant Mittal, Arcelor (groupe franco-luxembourgeois) et le russe Severstal ont annoncé leur fusion vendredi Les sidérurgistes européen et russe donnent ainsi naissance au numéro un mondial de l'acier avec un chiffre d'affaires de 46  milliards d'euros. Selon un communiqué commun d'Arcelor et de Severstal, le président et propriétaire de Severstal, Alexey Mordashov, "apportera à Arcelor la totalité de ses intérêts économiques dans les activités sidérurgiques de Severstal (y compris Severstal North  America), ainsi que Severstal-Resource (mines de fer et de charbon) et sa participation dans le sidérurgiste italien Lucchini", plus 1,25 milliard d'euros en cash.

En contrepartie, M.Mordashov se verra attribuer une part de 32% environ du  nouveau groupe fusionné, le droit de proposer la nomination de 6 des 18 administrateurs d'Arcelor, et le poste de président non-exécutif du conseil d'administration d'Arcelor, dont Guy Dollé resterait le PDG.

Source: www.france2.fr

 

Der Übernahme-Kampf um den Stahlkonzern Arcelor hat eine unerwartete Wendung genommnen: Das von Mittal Steel umworbene Unternehmen fusioniert mit dem russischen Konzern Seversta, wie die beiden Partner am Freitag in Luxemburg und Moskau erklärten. Aus der luxemburgisch-russichen Fusion entsteht den Angaben zufolge der weltgrößte und profitabelste Stahlkonzern mit einem Umsatz von 46 Milliarden Euro bei einer Stahlproduktion von 70 Millionen Tonnen. Das neue Unternehmen werde mit einem Umsatz von 46 Milliarden Euro und einem Ergebnis vor Zinsen, Steuern und Abschreibungen von neun Milliarden Euro weltweit die Nummer ein sein, hieß es in der gemeinsamen Mitteilung.

Source: www.n24.de

 

Le bras-de-fer Mittal-Arcelor se poursuit avec une contre-offensive du sidérurgiste européen. Il vient d'annoncer une fusion avec le groupe russe Severstal. Les soucis s’accumulent pour Lakshmi Mittal. C'est donc la surprise avec cette contre-attaque d'Arcelor ce vendredi matin. Alors que nous sommes en pleine OPA lancée par Mittal Steel, le sidérurgiste européen, Arcelor, vient d'annoncer qu'il fusionne avec un autre groupe, le russe Severstal. Severstal est l’un des plus grands producteurs russe d’acier.

 

La rumeur d'une fusion courait déjà depuis plusieurs semaines sur les marchés. Et Arcelor a fait vite. Faute de pouvoir compter sur un «chevalier blanc» pour contrer l'OPA hostile de Mittal Steel, il a donc noué une alliance avec le producteur russe Severstal. Et ce vendredi matin il annonce une fusion en bonne et due forme. Le nouveau groupe deviendra le premier mondial avec une production d'acier de 70 millions de tonnes et un chiffre d'affaires de 46 milliards d'euros.

 

La fusion se fera sous forme d'augmentation de capital. L'actionnaire de référence de Severstal apportera la totalité de ses intérêts économiques, y compris ses actifs en Amérique du Nord et dans des mines de fer et de charbon. Il apportera aussi 1 milliard 250 millions d'euros de cash et, en échange, il recevra 295 millions d'actions Arcelor nouvellement émises au prix de 44 euros le titre.

 

Les soucis s’accumulent donc pour Lakshmi Mittal qui dénonçait déjà, alors qu’il n’y avait encore qu’une rumeur de fusion, un nouveau coup pour déjouer son offre. Et vendredi, Mittal Steel a accusé Arcelor de "manipuler ses actionnaires dans son propre intérêt", en réalisant avec le russe everstal "une alliance de second ordre".

 

 

Source : www.rtbf.be

 

28 mai 2006

Les idées de Robert Schuman dans l'UE actuelle

L'Institut Robert Schuman de Budapest organise les 29 et 30 mai prochains à Budapest, à l'occasion de son 15e anniversaire et du 120e anniversaire de la naissance de Robert Schuman, une conférence sur "l'impact des idées de Robert Schuman dans l'Europe d'aujourd'hui". Plusieurs personnalités, parmi lesquelles Valéry Giscard d'Estaing et Wilfried Maertens, participeront à cette rencontre coorganisée avec le soutien de la Fondation Robert Schuman, présidée par Jean-Dominique Giuliani et son homologue luxembourgeoise présidée par Jacques Santer. > Lire le programme de la conférence...

 

25 mai 2006

Comment sortir de la crise constitutionnelle?

La députée allemande Angelica Schwall-Düren, vice-présidente du groupe parlementaire social-démocrate (SPD) au Bundestag, présente ici ses réflexions sur les mesures qui pourraient sortir l'Europe de la crise. Derrière ces possibilités et options, une réponse allemande à l'avenir de l'intégration européenne pourrait être interessante lors de la présidence alemande pendant le 1er semstre 2007. > Lire l'intervention entière, publié par la Fondation Friedrich Ebert avec l'aimable autorisation d'Angelica Schwall-Düren...

24 mai 2006

Politique pour l'Europe

> Lire la déclaration générale prononcée par la chancelière allemande Mme Angela Merkel le 11 mai au Bundestag en français et en allemand...

23 mai 2006

Nouvelle parution

Les progrès accomplis ces dernières années par l’Union européenne dans la définition d’une structure de défense commune contrastent avec la crise qui affecte actuellement les autres éléments de la construction européenne. Ayant proclamé en décembre 1999 sa volonté de se doter d’une « capacité d’action autonome soutenue par des forces militaires crédibles », l’Union européenne a depuis lors mis en oeuvre un, puis deux « Objectif Globaux » (Headline Goal) définissant de manière précise des capacités militaires communes, encouragé la consolidation et le renforcement de ses industries de défense et entrepris d’intégrer ses moyens civils et militaires dans le cadre de missions d’intervention extérieures de plus en plus exigeantes. Cette Politique Européenne de Sécurité et de Défense a culminé avec la création, en 2004, de l’Agence Européenne de Défense. Avec l’entrée en vigueur d’un Code de Conduite au 1er juillet 2006, cette Agence devrait jouer un rôle décisif dans le renforcement continu des capacités militaires de l’Union européenne, tant sur le plan industriel que technologique. 

 

La 33ème note de la Fondation Robert Schuman fait le point sur ces évolutions en cours et souligne les forces, mais aussi les carences, de cette « Europe de la défense ». L’ouvrage, rédigé par Edouard Pflimlin, souligne notamment l’insuffisance des moyens budgétaires consentis par les Etats membres de l’Union pour mener à bien leurs ambitions déclarées et plaide pour un accroissement de cet effort financier au cours des prochaines années. Il s’attache, en outre, à démontrer la nécessité d’une plus grande intégration des politiques de défense des Etats membres. Seule la poursuite de ce processus d’intégration permettra de réduire au maximum les duplications, d’accroître les investissements dans la recherche et l’innovation et de mener à son terme le processus d’interopérabilité des forces européennes, notamment grâce à une spécialisation accrue d’un certain nombre de pays sur des capacités militaires spécifiques.

Note disponible sur simple demande (10 Euro) auprès de la Fondation Schuman : c.antonini@robert-schuman.eu

22 mai 2006

Pour un Schengen militaire

Lors d’un séminaire organisé par la Fondation Robert Schuman, à Bruxelles, le 15 mai, la discussion a été bon train à propos des questions de défense européenne. On parla notamment et d’une façon générale des effets du blocage institutionnel actuel sur l’évolution de l’Europe de la défense, pourtant la partie la plus prometteuse de la dynamique européenne. On parla précisément de la notion de “préférence européenne” pour les produits et systèmes aérospatiaux et de défense, pour voir confirmée la division régnant parmi les pays européens à cet égard. > Lire la note paru sur le site web dedefensa.org...

20 mai 2006

La Turquie, carrefour de l'Europe?

Le jeudi 8 juin 2006, une conférence sur le thème "La Turquie, carrefour de l'Europe?" se deroulera à l'amphitéâtre de l'Institut Prospective et Sécurité de l'Europe (184, bd. Saint-Germain, 75006 Paris). >Informations complémentaires et fiche d'inscription...

19 mai 2006

« Faire des améliorations sans Constitution »

medium_colonna.5.jpgInterview avec Catherine Colonna, Ministre déléguée aux affaires européennes, paru dans le journal 20Minutes le 10 mai 2006.

> Lire l'interview entier...

17 mai 2006

Toute l'Europe sur une page web...

Un an après le référendum sur la Constitution européenne, www.touteleurope.fr, nouveau portail de référence sur les questions européennes, soumet aux internautes 70 sujets de réflexion organisés en 12 thématiques révélées par l’analyse des principales opinions qui s’expriment sur l’Union européenne. Dans l'annuaire des acteurs et des sites vous trouverez aussi le Forum Carolus parmi les seize principaux Think Tanks français.

16 mai 2006

Partenariat pour la sécurité

medium_prokop.jpg« Ce jour nous avons conclu avec plus de 50 pays et organisations un Partenariat pour la sécurité entre l'UE et les pays tiers intéressés, partenariat qui commence à prendre forme avec notamment les pays des Balkans occidentaux », a déclaré ce vendredi la ministre autrichienne de l'Intérieur, Liese Prokop. La Déclaration de Vienne relative à un partenariat pour la sécurité a été adoptée lors de la Conférence internationale sur la sécurité intérieure ces 4 et 5 mai 2006 à Vienne, de même qu'une convention sur la coopération policière en Europe du Sud-Est a été signée.

> Lire le communiqué de presse de www.eu2006.at...

14 mai 2006

EU-Verfassung wichtig für deutsche Präsidentschaft

medium_wdr_europaforum.jpgBundeskanzlerin Angela Merkel sieht zurzeit keine Chance für eine deutsche Initiative zur Rettung der EU-Verfassung. In einer Rede beim Europaforum des WDR in Berlin bekannte sie sich zwar eindeutig zum europäischen Verfassungs- vertrag, wandte sich aber gegen einen "Schnellschuss". Der geeignete Zeitpunkt zum Handeln sei "zurzeit nicht gegeben", betonte sie. Gleichwohl zeigte sich Merkel davon überzeugt, dass Europa die gegenwärtige Schwäche überwinden könne. Nach den ablehnenden Referenden in Frankreich und den Niederlanden sei die Lage kompliziert, sagte die Kanzlerin. Deshalb müssten sorgfältig die Möglichkeiten ausgelotet werden. Sie kündigte an, dass die Bundesregierung während der deutschen EU-Ratspräsidentschaft im ersten Halbjahr 2007 dem Thema eine hohe Bedeutung zumessen werde. > Lire l'article de la "tagesschau"...

12 mai 2006

Quelles stratégies industrielles pour l'Europe de la Défense?

L'offre industrielle en matière de défense et la création d'un marché de défense européen seront au centre d'une rencontre organisée le 15 mai à Bruxelles par la Fondation Robert Schuman. Cette rencontre se tiendra en présence de plusieurs industriels, de responsables européens, de parlementaires. Michèle Alliot-Marie, ministre français de la défense, sera présente ainsi que plusieurs autres ministres européens de la défense.

> Lire le programme...

11 mai 2006

Strasbourg International Club & SMILE

medium_smile.jpg

Le "Strasbourg International Club" et SMILE poursuivent des buts complémentaires et se sont associés pour organiser le 6 juin une soirée "Douce France" à 19h à la Salamandre: apéro-linguistique suivi d'un spectacle/karaoké sur la chanson française. Entrée libre sans adhésion ni inscription.medium_logo_carolus.13.jpg

 

10 mai 2006

L'avenir de l'Europe

medium_satelliteurope.jpgParlementaires nationaux et parlementaires européens seront réunis à Bruxelles dans les locaux du PE pour débattre du "Futur de l'Europe", les 8 et 9 mai prochain. Cette conférence sera l'occasion d'un échange entre les représentants nationaux et européens des citoyens sur les grands thèmes qui sont au cœur de leurs préoccupations. > Lire le communiqué de presse du Parlement Européen...

05 mai 2006

Energiepoker - nouveau livre de Karin Kneissl

Le marché de l’énergie est dominé par le pétrole, le charbon et le gaz naturel, carburants rares et chers. Les restrictions géopolitiques, la spéculation ainsi que la psychologie du marché y jouent un rôle aussi important que la loi de l’offre et de la demande. Suite au développement rapide de pays comme la Chine et l’Inde, les besoins énergétiques mondiaux ont énormément augmenté. Depuis 20 ans, la consommation de pétrole dans le monde dépasse la quantité de gisements découverts pendant cette période. La pénurie de carburant est dangereuse pour l’équilibre international, et soulève les questions qui domineront l’économie et la politique dans les décennies à venir. Dans son ouvrage, le Dr Karin Kneissl donne un aperçu du secteur énergétique et explique les rapports entre pétrole, gaz, géopolitique et économie. Informations sur le livre (en allemand)...

04 mai 2006

Entretien franco-allemand à Paris

Mme Catherine Colonna, ministre déléguée aux Affaires européennes et secrétaire générale pour la Coopération franco-allemande, a reçu M.Reinhard Silberberg, secrétaire d'Etat allemand aux Affaires étrangères, le mardi 2 mai, à 10h15, au Quai d'Orsay. Cet entretien portait sur les relations franco-allemandes et sur les grands thèmes de l'actualité européenne, notamment la récente contribution de la France sur l'amélioration du fonctionnement des institutions dans le cadre des traités existants.

Source: Bulletin de presse du porte- parole du Quai d'Orsay

01 mai 2006

Conférence à Budapest

Une conference internationale sur le theme “EUROPE AT THE CROSSROAD: MINORITY CONFLICTS AS A MENACE TO PEACE OR AS AN OPPORTUNITY? The role of European local authorities” aura lieu le 8 et 9 juin à Budapest. La conférence est organisée par l’Association des Agences de la Démocratie Locale (AADL) dans le cadre du projet « Cities acting for peace and democracy in Europe » avec le soutien du Conseil de l’Europe et l’Union Européenne. >Renseignements et Programme (pdf)…