Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 mai 2006

Sondage sur le "non"

medium_europeanflag.4.jpgSelon les resultats d'un sondage paru dans les DNA, un an après, les Français restent divisés sur la constitution européenne : 47% d'entre eux se déclarent «insatisfaits» par le non du 29 mai 2005 contre 46% de «satisfaits». Mais 64% des Français pensent que le rejet du traité constitutionnel a affaibli la France en Europe... Autre indication: excepté en Alsace et en Bretagne, les Français estiment être «mal informés» sur l'Europe. [...]

L'auteur constate: Apparemment, les ressorts du vote «non» relevaient d'autres logiques que celle de la place de la France en Europe qui était un argument clé des partisans du «oui». Quelle conclusion tirer de cette étude ? Elle saute aux yeux. Les gens hostiles à toute construction européenne sont relativement peu nombreux. Le désir d'Europe existe mais ne se reconnaît pas dans l'Union européenne actuelle, faute sans doute aussi d'un manque d'informations. Aux hommes politiques et aux instances européennes de réagir en changeant une Union européenne mal comprise et mal aimée.

Source: DNA, le 29 mai 2006

Les commentaires sont fermés.