Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 avril 2006

Le Parlement européen émet des doutes sur l'élargissement de l'UE

medium_parlament2.jpgJADIS grand défenseur de l'élargissement, le Parlement européen est gagné par le doute. Les eurodéputés doivent adopter aujourd'hui, en séance plénière, à Strasbourg un rapport de la commission des Affaires étrangères critiquant l'expansion sans bornes de l'Union européenne. Signe d'un changement de ton à Berlin, le document appelle la Commission et les Etats membres à «répondre aux inquiétudes légitimes des citoyens en ce qui concerne l'élargissement et l'intégration européenne».

Rédigé par le chrétien-démocrate allemand Elmar Brok, le rapport fait son miel d'un concept en vogue dont la Francemedium_brok.3.jpg et l'Autriche se disputent la paternité : «La capacité d'absorption». Cette notion subjective, mal définie, est désormais présentée comme une condition primordiale à tout nouvel élargissement. «Il est essentiel pour saisir la notion de capacité d'absorption de définir la nature de l'Union européenne, y compris ses frontières géographiques», estime le Parlement, qui exige un rapport de la Commission sur le sujet avant la fin de l'année.

Lire l'article entier (par Alexandrine Bouilhet, Le Figaro, 15 mars 2006)...

Les commentaires sont fermés.