Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02 février 2006

Inauguration de la Force de Gendarmerie Européenne (FGE)

medium_getlabel.jpg02 février 2006 
Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense nationale, s'est rendu, le 23 janvier, à Vicenza (Italie), à l'occasion de l'inauguration de la Force de Gendarmerie Européenne (FGE). "Avec les progrès spectaculaires de la politique européenne de sécurité et de défense ces dernières années, la sécurité de l'Europe est plus que jamais la responsabilité des Européens. L'Union européenne a également plus que jamais vocation à jouer un rôle majeur dans la résolution des crises internationales. Pour assumer ce rôle, l'Europe se doit de disposer d'instruments adaptés, réactifs, lui permettant d'intervenir à tous les stades d'évolution d'une crise." a-t-elle déclaré. Lancée à l'initiative de la France, cette force créée par cinq pays européens - France, Italie, Espagne, Pays-Bas et Portugal - dispose d'une capacité initiale de réaction rapide de 800 gendarmes. Elle doit pouvoir couvrir toutes les missions de police lors d'une opération de gestion de crise (maintien de l'ordre, sécurité publique, police judiciaire). Elle est en mesure d'intervenir dans un délai de 30 jours. Lancée à l'initiative de la France, cette force créée par cinq pays européens - France, Italie, Espagne, Pays-Bas et Portugal - dispose d'une capacité initiale de réaction rapide de 800 gendarmes. Elle doit pouvoir couvrir toutes les missions de police lors d'une opération de gestion de crise (maintien de l'ordre, sécurité publique, police judiciaire). Elle est en mesure d'intervenir dans un délai de 30 jours. La FGE sera mise en priorité à la disposition de l'Union européenne.
Source : www.defense.gouv.fr

Les commentaires sont fermés.