Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03 novembre 2005

Défense / Hongrie

Il y a un an, le dernier appelé hongrois quittait l’armée. Hajnalka Vincze, auteur de La défense en Europe publié récemment par la Documentation française, fait le point sur l'orientation hongroise en matière de défense sur la base d'une armée professionnelle.

La professionnalisation de l’armée s’inscrit jusqu’ici dans une série de pseudo-réformes dont le secteur fait l’objet depuis 1989. Celles-ci se caractérisent par une réduction constante des effectifs (l’armée ne compte plus que 30 000 hommes, près d’un soldat sur trois étant un officier) et des contraintes budgétaires (1,26% du PIB consacrés aux dépenses militaires en 2005 au lieu des 1,81% auxquels Budapest s’était engagé auprès de l’OTAN).

Source: Le Petit journal.com

Lire l'article entier...                                                              

Soldats hongrois en Macédoine (photo Laszlo Szucs, MoD Hongrie)

Les commentaires sont fermés.