Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 octobre 2005

Lamers: Pour une Avant-garde de la Défense

 

Au lendemain du Non français, Karl LAMERS, l'initiateur en 1994 avec Wolfgang Schäuble du concept de noyau dur, repris par diverses personalités de droite et de gauche, s'est prononcé pour une Avant-garde européenne batie sur la défense européenne: "L'Europe de la défense en priorité" (Le Figaro, 31 mai 2005), "Il n'y a pas d'alternative si l'Europe veut garder sa place dans le monde. C'est pourquoi les responsables français ne doivent pas se détourner de cette politique, mais au contraire la poursuivre avec détemination. C'est le seul moyen si l'on veut prendre en compte les peurs des citoyens qui craignent le dumping social et le chômage. Il faut, en un mot, que l'Europe redevienne synonyme d'espoir". (...)

"La perspective d'un élargissement sans limite de l'Union européenne, et en particulier à la Turquie, a renforcé ces angoisses. Nos citoyens se sentent d'une certaine manière étrangers à la nouvelle Europe élargie. A ce stade précis, les deux concepts fondamentaux de l'élargissement et de l'appronfondissement se sont révélés incompatibles". (...) "Il faudra prendre une initiative au niveau des Etats membres qui se sentent les plus proches les uns des autres, et donc en particulier la France et l'Allemagne, pour créer une Union plus étroite." (...) "Pourquoi ne serait il pas possible, en 2005, de prendre le chemin inverse: nous concentrer sur la perspective d'une défense européenne pour faire redémarrer le processus d'intégration".

Cette approche est aussi celle du Forum Carolus, la défense occupera une place centrale dans notre livre sur l'Avant-garde à paraître en 2006.

Forum Carolus, Strasbourg, le 13 octobre 2005

 

 

Les commentaires sont fermés.