Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13 octobre 2005

E. Balladur: pour une Europe à plusieurs vitesses

Edouard Balladur, chef de la Commission affaire étrangère du Sénat est pour une Europe à plusieurs vitesses.  Lubomir Zaoralek, président de la chambre tchèque est contre...

 

Lors de sa récente visite en France, le président de la Chambre des députés tchèque Lubomir Zaoralek s'est entretenu avec des hommes politiques français, dont M. Edouard Balladur, chef de la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale. Le concept controversé de l'Europe à deux ou plusieurs vitesses a été l'un des principaux sujets abordés.
Lubomir Zaoralek refuse non seulement le concept selon lequel un groupe de pays jouerait un rôle plus important que les autres membres de l'Union, mais il se montre également réticent à l'idée d'une Europe à plusieurs vitesses. D'après cette idée défendue, par exemple, par Edouard Balladur, certains pays membres pourraient progresser plus rapidement que d'autres sur la voie de l'intégration européenne.
Lu sur Relatio
En 1994, le premier ministre Edouard BALLADUR avait été l'initiateur du concept de noyau dur qu'il avait défendu publiquement, cette idée avait été reprise la même année par les chrétiens-démocrates allemands Lamers et Schäuble.

Commentaires

Après le non ce sujet devient un enjeu politique important, les analystes et les politiques sortent du bois, et prennent des positions de plus en plus claires; pour ou contre, ce blog est donc une initiative prise au bon moment.

Eric

Écrit par : Eric | 13 octobre 2005

Les commentaires sont fermés.